L'auto-édition

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: L'auto-édition

Message  MrSonge le Ven 21 Jan 2011 - 12:13

Ah pardon, je sous-entends rarement les choses, sauf quand c'est sexuel. chizz La plupart du temps, je préfère les noter noir sur blanc (vert?), pour que les autres soient bien au clair, et moi aussi. Ça aide, de fixer ses idées. Dans le cas présent, je faisais juste remarquer qu'en matière de films pour les mômes, la nullité n'était pas une composante obligatoire non plus.
Oui, j'extrapôle un peu, mais pas mes idées tordues, même si j'avoue avoir un esprit un peu tire-bouchonné. Il s'agissait de ta réflexion, que je n'ai fais que généraliser un tout petit peu (on avait bien dit tous les goûts...). Et nous sommes bien d'accord, ça devient du délire total. Preuve, s'il le fallait, de l'aspect légèrement bancal et douteux, dès qu'on y regarde par deux fois, d'une telle idée - qui n'était pas de moi, encore une fois.

Malaulau : pourquoi pas ? ^^ C'était le grand trip de Socrate, après tout, la provocation. Mais lui fonctionnait plutôt dans l'interrogation. Et en plus je n'aime pas Socrate. Mais peu importe. Razz

Ceci dit, pour en revenir au sujet, je me demandais : quelle est l'entité commerciale qui s'occupe de la diffusion, dans le cas des auteurs auto-édités ? Du moins ceux qui prennent le parti de payer l'imprimeur et basta ? À qui peuvent-ils s'adresser dans ce cas ? Je connais le cas de Nabe, mais justement, ses bouquins ne sont ni en librairie, ni en grande surface... Mais ce n'est pas le cas de tous les ouvrages auto-édités, non ? Donc je me demandais si c'était, comme dans le cas de Kat, une espèce d'entité éditoriale qui n'en était pas une mais s'occupait de la diffusion, ou si l'auteur devait aller lui-même proposer des stocks dans les librairies ? scratch

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 26
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'auto-édition

Message  malaulau le Ven 21 Jan 2011 - 12:30

Euh...
Suspect
Je crois qu'on était HS.
Le sujet c'est l'auto-édition. Merci Mr Songe, recentrons le débat ^^


Difficile pour les auto-édités d'arriver à obtenir un rayonnage, à mon avis.
avatar
malaulau
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : Pas loin du volcan
Emploi/loisirs : Roller en ce moment
Points : 175
Date d'inscription : 24/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'auto-édition

Message  MrSonge le Ven 21 Jan 2011 - 12:32

Oui, c'est ce qui me semblait, et je me demandais justement dans quelle mesure un auteur auto-édité devait prendre en considération le fait qu'il risquait de devoir se taper tout le boulot de diffusion tout seul. Du moins si c'est le cas, je n'en sais même rien... À ce moment-là, on serait en droit de se demander si tout le bataclan vaut bien la peine, pour devoir se retrouver totalement démuni pour ce qui est des étapes « commerciales » de la chose. Et d'un autre côté, l'édition à compte d'auteur, même si elle est souvent arnaqueuse, elle au moins permet d'avoir un organisme qui s'occupe - la plupart du temps - de la diffusion, même si c'est notre porte-monnaie qui crache les billets. D'où, parfois, je me demande les véritables intérêts de l'auto-édition, sauf dans le cas de célébrités en place qui décident de s'émanciper.


Dernière édition par MrSonge le Ven 21 Jan 2011 - 12:36, édité 1 fois

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 26
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'auto-édition

Message  malaulau le Ven 21 Jan 2011 - 12:33

Oui, mais tu as fait EDIT non ? ^^
avatar
malaulau
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : Pas loin du volcan
Emploi/loisirs : Roller en ce moment
Points : 175
Date d'inscription : 24/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'auto-édition

Message  MrSonge le Ven 21 Jan 2011 - 12:37

Edit, moi ? Non, jamais.
Enfin si, mais chut. Razz

__________________________________
"Dans un roman, on doit retrouver l'univers de l'écrivain du début à la fin, dans une seule phrase, la première venue."
(M-E Nabe)

"C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible.."
(G. Flaubert)
avatar
MrSonge
Très Haut Guide Spirituel
Très Haut Guide Spirituel

Masculin Nombre de messages : 6242
Age : 26
Emploi/loisirs : Etudiant en Lettres, 2ème année, Français & Philosophie
Votre talent : Écriture
Points : 6232
Date d'inscription : 16/10/2008

http://amicusveritatis.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'auto-édition

Message  malaulau le Ven 21 Jan 2011 - 13:05

2600 euros pour envoyer trois malheureux bouquins à des fans ^^ C'est un peu cher pour se permettre de faire le gros paresseux et ne pas mettre un livre dans une lettre max, non ?
avatar
malaulau
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : Pas loin du volcan
Emploi/loisirs : Roller en ce moment
Points : 175
Date d'inscription : 24/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'auto-édition

Message  Pacô le Ven 21 Jan 2011 - 13:42

MrSonge a écrit:Et d'un autre côté, l'édition à compte d'auteur, même si elle est souvent arnaqueuse, elle au moins permet d'avoir un organisme qui s'occupe - la plupart du temps - de la diffusion, même si c'est notre porte-monnaie qui crache les billets. D'où, parfois, je me demande les véritables intérêts de l'auto-édition, sauf dans le cas de célébrités en place qui décident de s'émanciper.
C'est complètement faux ^^.

L'édition à compte d'auteur t'embarque dans le même bateau que l'auto-édition, avec en plus, le regard "mauvais" des libraires qui te considères comme une sous-merde littéraire - parce qu'ils considèrent, pour l'avoir entendu de la bouche de plusieurs, que payer pour être édité, c'est un peu similaire aux étudiants qui payent pour avoir leur diplôme.
Et ce qui fait la différence avec l'auto-édition, c'est que ce n'est pas le même challenge : l'auto-édition, c'est un peu une activité d'auto-entrepreneur. Tu montes ta "maison d'édition" à ton nom, tu fabriques tes produits et tu les vends.

Mais il ne faut surtout jamais croire que l'édition à compte d'auteur te fait ta diffusion. Ils ne font rien ; il suffit de lire les témoignages de plusieurs victimes ou de simplement me regarder.
JAMAIS l'éditeur ne m'a envoyé dans un salon, JAMAIS il n'a fait de communiqué de presse, JAMAIS il n'a pris le temps de démarcher auprès de libraires (tout est sur internet, chez Amazon, Chapitre etc. Même pas les grandes enseignes comme VirginStore ou la FNAC parce que là encore, ils n'en veulent pas) et JAMAIS tu n'as de contact avec ton éditeur une fois que le contrat est signé.
Donc non, enlevez-vous cette idée de la tête. Si vous ne parvenez pas à faire passer votre manuscrit par le tuyau classique et que vous voulez absolument publier, ne vous tournez JAMAIS vers un éditeur à compte d'auteur, mais auto-éditez-vous !

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'auto-édition

Message  malaulau le Ven 21 Jan 2011 - 13:58

Publibook c'est du compte d'auteur pur ? tu as l'air un poil colère, là ! ^^
Les salons, c'est hyper cher pour un éditeur. D'après mon éditeur une place à Paris est de 1450 euros HT minimun.
avatar
malaulau
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Féminin Nombre de messages : 360
Localisation : Pas loin du volcan
Emploi/loisirs : Roller en ce moment
Points : 175
Date d'inscription : 24/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Pensez à eBay

Message  MémoireDuTemps le Dim 20 Mar 2011 - 5:49

Bon, je ferai plus tard un post sur Lulu.com et Thebookedition (j’ai pas mal bavardé avec le « patron »), mais il y a une solution pour vendre avec une marge conséquente et uniquement sous format eBook bien entendu : eBay. J’y vends ma BD à plusieurs exemplaires par mois… plusieurs dizaine d’exemplaires vendus par ce canal. Ca ne prend que quelques minutes, les annonces y sont gratuites au format enchère, il faut renouveler régulièrement. Et chaque acheteur donne un avis via l’évaluation. Et bien sûr le nombre de clients potentiels est sans commune mesure avec un quelconque autre site !

Inconvénient : tant que l’eBook n’est pas plus répandu comme source de lecture valable dans certains pays comme la France, la diffusion reste limitée (je vends plus à l’étranger la VF de ma BD qu’aux petits Français ! ). Et puis ma BD est lourde en MO, j’ai parfois du mal à l’envoyer facile…
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1517
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'auto-édition

Message  Pacô le Dim 20 Mar 2011 - 12:51

@malaulau : Oui, mais il existe des places de salons à moindre coût. Par exemple, celui d'épinal est tout aussi réputé mais, me semble-t-il, plus abordable.
Et même ! On peut très bien me prendre des places dans des petits salons... mais visiblement, ça ne se fait pas Wink.

L'auto-édition, je le répète, c'est similaire à l'auto-entreprise : tu crées ton "produit artistique" et tu le vends. En ce sens, ça paraît tout à fait honorable.
L'édition à compte d'auteur, c'est que tu payes une boîte pour te faire transférer ton manuscrit - sans même être vraiment lu - jusqu'à un imprimeur. Et tu les payes pour ce que tu pourrais finalement faire toi-même Smile.

@MémoireduTemps : Ebay, ce n'est pas une mauvaise idée. Mais tu peux aussi vendre des formats "papiers" si tu le souhaites non ? Des formats papiers dont tu fais payer les frais de ports...
Et sans indiscrétion, ce serait environ combien les ventes "moyennes" par moi de ta BD ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'auto-édition

Message  MémoireDuTemps le Sam 2 Avr 2011 - 9:45

Pacô a écrit:@MémoireduTemps : Ebay, ce n'est pas une mauvaise idée. Mais tu peux aussi vendre des formats "papiers" si tu le souhaites non ? Des formats papiers dont tu fais payer les frais de ports...
Et sans indiscrétion, ce serait environ combien les ventes "moyennes" par moi de ta BD ?
Je voulais te répondre de suite, mais ne trouvais plus le lien.
L'inconvénient du format papier est double :
- il faut en avoir et cela coûte un certain prix (édition plus port), ça t'oblige à inclure cela aux frais et donc à mettre ton livre en vente au minimum à plus de 10 €, barre symbolique
- un livre est lourd, minimum 200 g, souvent aux alentours de 500 g... cela te fera en port pour l'acheteur de 1,75€ à 4,15€ en écopli ou en lettre, encore plus cher en suivi ou en colis.
Coût pour l'acheteur : pas loin de 15€ tout compris pour un bénéf riquiqui pour toi (eBay et Paypal prennent un pourcentage et paypal y compris sur les frais de port !).
Tu penses vraiment que quelqu'un va acheter le livre d'un auteur inconnu à ce prix et qui sera peut-être illisible (mal présenté, bourré de fautes et d'incohérence ) ? Sur eBay les livres se vendent à quelques € ou en lot ou, au-dela de 10 €, si ce sont des raretés introuvables. ailleurs.
En ce qui concerne ma BD, c'est très variable
- le premier mois : 13
- à un moment j'ai essayé de la promouvoir : coût 15 € pour moi, 0 vente cette fois
- sinon chaque mois entre 0 (rare heureusement ) et jusqu'à 6 en décembre 2010, en moyenne entre 2 et 3 par mois (en excluant ce premier mois).
Environ 40 visites de mes annonces par semaine et j'en ai vendu quelques-unes sur Lulu (un peu plus d'une dizaine).
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1517
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'auto-édition

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum