Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pacô le Ven 7 Juin 2013 - 18:32

Pilgrim a écrit:Je ne vois pas en vertu de quoi tu ne devrais toucher tes droits qu'à partir du 500ème exemplaire vendu.
Oh moi je la vois très bien cette raison : ils appliquent la politique de la marge passive, en partant du principe qu'aucun "petit auteur" ne parviendra à vendre plus de 500 exemplaires.
Ce qui est un compte d'auteur tout à fait détourné - et qui pourrait s'associer aux marques de grande distribution qui appliquent les mêmes taux à leurs producteurs. Twisted Evil
Effectivement, là tu peux être sûre que ce n'est pas tout à fait ce que tu recherches ^_^.





__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  MémoireDuTemps le Ven 7 Juin 2013 - 19:42

Je ne suis pas encore intervenue sur ce sujet, mais ayant reçu un contrat d'édition d'Edilivre en 2010 j'ai quelques éléments de réponse.
Un éditeur demande effectivement 500 exemplaires vendus pour toucher les droits d'auteur,
Spoiler:
[quote L'Harmattan, qui par ailleurs se comporte presque comme un éditeur "normal" : correction, accompagnements... J'ai rencontré un auteur, qui plus est de poèmes, qui en avait vendu 700 et avait touché ses droits à partir de 500... mais il est évident que la plupart ne toucheront rien... mais au moins c'est clair et bien sûr c'est un éditeur à compte d'auteur et non à compte d'éditeur (on paie après plutôt qu'avant) [/quote]

Bien sûr depuis 2010, cela a pu changer
Spoiler:

Article 3 : Durée
3.1 Le présent contrat est conclu pour une durée indéterminée. Chaque partie pourra y mettre fin en observant un préavis de 3 (trois) mois à date de réception de la lettre recommandée avec accusé de réception.
3.2 En cas de rupture de contrat de la part de l’auteur, celui-ci ne pourra prétendre recevoir ses droits d’auteur si ceux-ci sont inférieurs à 75€.
..........
Article 7 : Rémunération de l’auteur
7.1 EDILIVRE rétrocèdera à l’auteur 10% (dix pour cent) de droits d’auteur du prix de vente HT sur le total des ventes au format papier, et 20% (vingt pour cent) de droits d’auteur du prix de vente HT sur le total des ventes au format numérique.
7.2 Les comptes de l’ensemble des ventes seront arrêtés une fois l’an, le 31 décembre, et seront payables à l’auteur au cours du premier trimestre de l’année suivante.
7.3 Les rétrocessions d’une année d’un montant net inférieur à 75€ par ouvrage ne pourront donner lieu au paiement, et seront reportées sur l’exercice suivant.1... L’auteur bénéficie de 50 euros de droits d’auteur pour l’année n. Ces droits d’auteur ne seront pas payés l’année n, mais crédités par avance sur l’année n 1.
En faisant un rapide calcul il faut qu'Edilivre ait vendu pour 750€ du livre en format papier ou 375 en format numérique pour toucher quelque chose, ce qui fait donc aux environs de 50 exemplaires papier à environ 15 €

Le problème d'Edilivre n'est pas là mais ailleurs
- ta liberté par rapport à l'autoédition alors que tu n’as pas plus (pas d’accompagnement lors de la sortie, pas de correction éditoriale, visibilité de ton œuvre surtout limitée à leur site)
- accepter Edilivre n’est pas "bon" si un jour tu cherches à te faire éditer ailleurs car le problème vient qu’ils acceptent presque tout et ne lisent pas vraiment les ouvrages
Il est vrai que depuis quelque temps, Edilivre pratique une politique plus présente sous la forme de stand de certains de ses auteurs dans les salons, d’approche de certains des organisateurs de concours de nouvelles pour récupérer les recueils résultants et offrir aux primés une édition… (si ça m’arrive, je refuserai un prix pourri comme ça !)

Un conseil : attends, si ton livre a eu un regard de pro pour les corrections, si ton histoire est bien traitée, tu peux trouver ailleurs…
As-tu pensé aux éditions de l’épée où édite une de mes "amies" FB et d’autres forums. Il y a un vrai travail éditorial, c’est un vrai éditeur et les 2 livres de mon amie se vendent très bien, le seul inconvénient : c’est uniquement en numérique.

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1517
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  hermignonne le Ven 7 Juin 2013 - 20:23

je ne connaissais pas, je vais voir ça. merci beaucoup Smile
avatar
hermignonne
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 36
Localisation : Edinburgh
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 01/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pilgrim le Sam 8 Juin 2013 - 9:07

MémoireDuTemps a écrit:En faisant un rapide calcul il faut qu'Edilivre ait vendu pour 750€ du livre en format papier ou 375 en format numérique pour toucher quelque chose, ce qui fait donc aux environs de 50 exemplaires papier à environ 15 €

Qu'ont-ils à rentabiliser, en dehors de la mise en forme sur un logiciel (qui se limite souvent à un simple transfert du dossier que l'auteur a envoyé) puisqu'ils ne comptent imprimer qu'à la demande... Je ne vois pas où est l'investissement financier de départ (et donc le risque) pour eux... (ils ne produisent que ce qu'ils ont déjà vendu...)
avatar
Pilgrim
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 390
Votre talent : Écriture
Points : 242
Date d'inscription : 12/07/2010

http://benoitcamus.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pacô le Sam 8 Juin 2013 - 10:12

Pilgrim, quand tu budgétises la création du support, tu ne "devises" pas que le papier et le logiciel non plus ^^".
Il y a pas mal de frais au niveau de la rémunération salariale. Genre "deux jours" de boulot pour le salarié qui fera la conception, la mise en page etc. Wink

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  MémoireDuTemps le Sam 8 Juin 2013 - 10:35

Tout à fait, Pilgrim. Hier en cherchant mon "beau contrat" bien entendu jamais renvoyé, j'avais fait une recherche générique sur mon ordinateur sur ce nom et j'ai découvert cela (oui je m'étais renserignée avant d'être certaine que cette offre n'avait aucun intérêt) :
http://marcautret.free.fr/autret/150q-faq/e/edilivre-editeur-independant.php
En clair Edilivre : pas d'escroquerie par rapport à plein d'autres éditeurs à compte d'auteur mais les autoéditeurs Lulu (gratuit et pour être référencé Amazon : coût d'un livre édité) et Thebookedition (gratuit et coût pour être référencé BNF : 3 livres, mais Google affiche gratis des extraits pris au hasard sur Internet et ce service est gratuit), et les droits viennent dès le premier livre vendu et il est plus que probable que les sites de vente de ces deux éditeurs sont bien plus fréquentés que celui d'Edilivre... (j'ai vendu quelques livres sur Lulu sans jamais en parler à qui que ce soit... je suis persuadée qu'en faisant un peu de promotion Facebook ou autre, on doit vendre sans efforts quelques dizaines d'ouvrages)
Et si le livre que vous avez envoyé suscite un coup de cœur affraid on vous arnaque carrément ! Et si votre livre tend vers le best-seller ils le revendent à un vrai éditeur sans vous demander votre avis et touchent une rente à vie.
Autre remarque, la personne qui m'a envoyée le contrat n'avait pas lu mon livre...

Et bien sûr, on trouve d'autres éditeurs "référencés" dans la honte... à parcourir (je mets le lien pour Bénévent sur le fil adéquat !)... par contre cela date un peu je crois.

Edit : je viens de parcourir un peu plus, d'abord le site est toujours actif et il donne de très bon conseils Very Happy !

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1517
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pilgrim le Sam 8 Juin 2013 - 11:59

Pacô a écrit:Il y a pas mal de frais au niveau de la rémunération salariale. Genre "deux jours" de boulot pour le salarié qui fera la conception, la mise en page etc. Wink

Mais la font-ils cette conception et cette mise en page ? Il m'est arrivé d'avoir entre les mains certains de leurs ouvrages et franchement... S'il leur faut 2 jours pour obtenir un tel résultat, ben... scratch On a plutôt l'impression qu'ils se sont contentés de transférer un fichier, de le formater à la louche (selon un format standard, je suppose) et basta... sans prendre la peine de contrôler le résultat...
avatar
Pilgrim
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 390
Votre talent : Écriture
Points : 242
Date d'inscription : 12/07/2010

http://benoitcamus.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pacô le Jeu 13 Juin 2013 - 17:09

AVIS ADMINISTRATION :

La maison d'édition Edilivre souhaite avoir un droit de réponse qu'elle nous a communiqué par e-mail, à propos de ce sujet.
Le forum est tout à fait ouvert à cette démarche, et j'ai mis tout en oeuvre pour qu'elle puisse vous répondre assez rapidement via son profil "Edilivre".

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  hermignonne le Ven 14 Juin 2013 - 12:06

je trouve ça plutôt chouette qu'ils puissent répondre, j'ai hâte de lire ça Smile
avatar
hermignonne
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 36
Localisation : Edinburgh
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 01/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

quelques informations en infiltré

Message  patricegouleyant le Lun 24 Juin 2013 - 1:01

Message supprimé en urgence
avatar
patricegouleyant
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 1
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 23/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pilgrim le Sam 29 Juin 2013 - 16:37

Alors, c'est quand qu'il vient nous parler, Monsieur Edilivre ? chizz 
Je l'ai croisé sur un autre forum mais il est reparti très vite sans trop répondre aux questions... Il est vrai que l'accueil qui lui avait été réservé avait été plutôt frais... mais ici, je suis certain qu'on saura très bien se tenir !!!
Pourtant, une petite discussion de fond (en toute courtoisie !) serait bien intéressante... même si on cherche la petite bête... chizz
avatar
Pilgrim
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 390
Votre talent : Écriture
Points : 242
Date d'inscription : 12/07/2010

http://benoitcamus.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pacô le Sam 29 Juin 2013 - 17:39

J'serais bien tenté de vous copier/coller la réponse qu'ils m'ont fournie en e-mail.
Mais je trouve plus adéquat que ce soit le profil "EDILIVRE" qui publie de lui-même Wink.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  hermignonne le Sam 6 Juil 2013 - 13:52

c'est dommage qu'ils nous postent rien. j'aurais bien aimé savoir ce qu'il en est ! tu voudrais pas copier coller la réponse des fois ? ^^"
avatar
hermignonne
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 36
Localisation : Edinburgh
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 01/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  MémoireDuTemps le Sam 6 Juil 2013 - 14:13

Oui c'est vrai ça, je peux reprendre le dossier si tu veux Pacô.

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1517
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pacô le Dim 7 Juil 2013 - 21:12

EDILIVRE a écrit:Merci aux responsables de ce forum de me laisser participer à cette conversation et de m’accorder un droit de réponse. Suite aux différents commentaires sur ce post, nous, l’équipe d’Edilivre, avons souhaité prendre la parole non pas pour faire de la publicité sur Edilivre mais pour rétablir certaines vérités par rapport à nos offres et nos services. Je me permets donc de vous présenter le modèle d'Edilivre et notre positionnement. Edilivre ne correspond ni à de l’édition traditionnelle, ni à de l’auto-édition.

- Ce qui nous différencie de l’auto-édition :
Nous ne correspondons pas à de l’auto-édition car notre promesse principale est de vous éditer et distribuer gratuitement au format papier et numérique (hors services optionnels payants). Un auteur peut donc nous soumettre son manuscrit et se faire éditer sans avoir à payer quoi que ce soit. De plus, tout comme les éditeurs traditionnels et contrairement à l’auto-édition, nous disposons d’un comité de lecture, qui accepte ou refuse les ouvrages en fonction de leur qualité, et d’un service de communication, qui se charge des relations avec les médias et de gérer la présence de nos auteurs à travers plus de 50 salons et événements littéraires nationaux ou régionaux par an. Nous avons également un service éditorial entièrement dédié à la relation avec nos auteurs afin de répondre à leurs questions. Autre différence, Edilivre travaille avec les libraires. En 2012, nos auteurs ont vendu plus de 20 000 livres via des libraires. Nous offrons aussi la possibilité de faire des « dépôts ventes ». Nous référencerons nos livres sur Dilicom, Amazon, Fnac.com, RueduCommerce, Chapitre.com… Pour finir, nous sommes le premier éditeur en France à avoir créé un réseau de Clubs Auteurs afin de permettre à nos auteurs de se rencontrer et de s’entraider à travers des opérations de promotion communes. Il existe 22 Clubs Auteurs, un pour chaque région. L’humain et la proximité sont au centre de notre culture contrairement à l’auto-édition qui favorise l’automatisation et la standardisation.

- Ce qui nous différencie des éditeurs traditionnels :
Nous ne correspondons pas non plus aux éditeurs traditionnels car ils ont pour objectif d’éditer un très faible nombre de manuscrits chaque année dans l’optique d’en vendre un très grand nombre d’exemplaires. Pour cela, ils mettent en place de très lourds investissements financiers en termes de communication afin de promouvoir le peu de livres qu’ils éditent. Chez Edilivre, notre principale promesse est d’éditer et de distribuer gratuitement un plus grand nombre d’auteurs que les éditeurs traditionnels. L’avantage de notre modèle est de pouvoir éditer tous types d’auteurs, aussi bien les plus que les moins expérimentés, sans que cela représente un investissement financier pour eux et ainsi pouvoir donner une chance d’émerger à chacun. La contrepartie de cette promesse est de ne pas pouvoir assurer le même travail de promotion que les éditeurs traditionnels. Chez Edilivre, les auteurs sont les pièces maîtresses de leur promotion. Nous nous efforçons de leur donner un maximum d’outils et supports de communication afin de promouvoir leurs œuvres. Vous devez donc bien en avoir conscience afin de ne pas être déçu par notre maison d’édition. Ceux qui ont compris cela en venant chez nous et qui sont acteurs de leur promotion dépassent les  1 000 exemplaires vendus par an. Enfin, contrairement aux éditeurs traditionnels, nous ne mettons pas de menottes à nos auteurs, ils peuvent résilier leur contrat par lettre recommandée s’ils le souhaitent.

Notre offre est présentée en détail et en toute transparence sur notre site : http://www.edilivre.com/publier/les-services/edition-et-mise-en-page
Nous sommes d’ailleurs l’un des rares éditeurs de l’édition libre à afficher une telle transparence pour que nos auteurs ne soient pas déçus ou n’aient pas de mauvaises surprises. Pour plus d’information, nous sommes à votre disposition au 01 41 62 14 40.

Merci de votre attention.
Stéphane et l’équipe Edilivre

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  hermignonne le Lun 8 Juil 2013 - 17:37

merci beaucoup, c'est clair, c'est précis, c'est très bien ^^
avatar
hermignonne
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 17
Age : 36
Localisation : Edinburgh
Votre talent : Écriture
Points : 0
Date d'inscription : 01/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Manon le Lun 8 Juil 2013 - 19:25

Oui, oui, c'est du compte d'auteur donc, le seul qu'ils ne mentionnent pas.
avatar
Manon
Présidente du Jury 2012
Présidente du Jury 2012

Féminin Nombre de messages : 771
Age : 32
Votre talent : Écriture
Points : 683
Date d'inscription : 11/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  MémoireDuTemps le Lun 8 Juil 2013 - 20:28

Manon, on ne peut pas dire que c'est du compte d'auteur puisque ce qui définit le compte d'auteur par rapport aux autres formes d'édition, c'est que l'auteur paie au départ, à la signature, avant même que le moindre caractère soit édité. Ce n'est d'ailleurs pas toujours synonyme d'arnaque (mais ça, c'est hélas de plus en plus rare)
Ce n'est pas non plus un éditeur qui conditionne l'édition à un volume de prévente, donc souvent à ce que l'auteur paie la différence.
Ni de ceux qui ne paient les droits qu'à partit d'un nombre important de ventes (500).

Et ce n'est pas l'édition "royale"... en réalité... non ce n'est pas royale car d'autres soucis peuvent se faire jour après. Oui l'édition à compte d'éditeur n'est pas forcément synonyme du paradis de l'écrivain (on l'a vu récemment), mais le principe de l'édition à compte d'éditeur est "L'auteur ne paie rien" et notamment rien pour les corrections éditoriales.
 
Edilivre ne se situe dans aucun de ces créneaux précédemment cités puisqu'il n'y a rien à payer au départ, ni d'obligation d'acheter des exemplaires, ni de retenue sur les droits d'auteur (sauf si on ne vend quasiment rien).

Alors, eh bien je vais aller regarder leur site, j'aurai sans doute des questions alors, et on peut continuer à en débattre... et si vous avez des questions plus précises sur Edilivre, je peux les poser pour vous.

Mais un peu comme j'avais constaté sur Publibook...

Edilivre a écrit:En 2012, nos auteurs ont vendu plus de 20 000 livres...................................
Ceux qui ont compris cela en venant chez nous et qui sont acteurs de leur promotion dépassent les  1 000 exemplaires vendus par an.
il ne faut pas rêver, beaucoup d'aspirants écrivains et bien peu d'élus, quelle que soit la forme d'édition.

Se décourager ? Non, car l'édition change et l'édition numérique peut permettre dans un proche avenir que des choses changent dans ce constat implacable. Et puis tel livre peut déplaire à beaucoup d'éditeurs mais finir par rencontrer son éditeur.

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1517
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pilgrim le Mar 9 Juil 2013 - 12:55

Comme souvent, le diable se niche dans les détails et dans les sujets que l'on évite soigneusement d'aborder !!!
 
J'aurais donc quelques remarques et interrogations. chizz
 
1)
notre promesse principale est de vous éditer et distribuer gratuitement au format papier et numérique (hors services optionnels payants).
J'ai regardé quels services étaient payants. Il s'avère que si l'on souhaite simplement recourir à un service d'imprimeur, c'est gratuit ! En revanche, si l'on souhaite un "service" d'éditeur, il faut payer. Et s'il faut payer pour que l'éditeur fasse son boulot... ben... c'est du compte d'auteur...

2)

De plus, tout comme les éditeurs traditionnels et contrairement à l’auto-édition, nous disposons d’un comité de lecture, qui accepte ou refuse les ouvrages en fonction de leur qualité,
Justement, puisqu'Edilivre souhaite jouer la carte de la transparence, qu'il la joue jusqu'au bout et nous donne la proportion des manuscrits acceptés sur la quantité reçue. Acceptent-ils "d'éditer" 15% des manuscrits qu'ils reçoivent, 30%, 50%, 75% ou 90% ???
Je ne sais pas, mais je dirais qu'on est plus proche de 90% que de 15%... Sachant que pour le lecteur, un éditeur qui sélectionne un minimum, ça garantit un certain niveau. Perso, j'hésiterais à acheter un bouquin chez un éditeur qui publie 90% de ce qu'il reçoit...

3)

d’un service de communication, qui se charge des relations avec les médias et de gérer la présence de nos auteurs à travers plus de 50 salons et événements littéraires nationaux ou régionaux par an.
 
Edilivre travaille avec les libraires. En 2012, nos auteurs ont vendu plus de 20 000 livres via des libraires. Nous offrons aussi la possibilité de faire des « dépôts ventes ».
 
Chez Edilivre, les auteurs sont les pièces maîtresses de leur promotion. Nous nous efforçons de leur donner un maximum d’outils et supports de communication afin de promouvoir leurs œuvres.
Donc, si on confronte ces trois citations. Edilivre a un service de communication... mais c'est l'auteur qui en a la charge.. chizz
En bref... le service de communication est un service qui se contente de répondre aux auteurs qui se sont chargés de contacter les médias, de se trouver des places en librairies ou dans des salons, bref un service d'expédition des exemplaires...
Non, j'exagère, Edilivre fournit peut-être une liste de contacts ou de liens à l'auteur qui n'aura plus qu'à se débrouiller avec !!! chizz

Petite remarque aussi sur les 20000 livres vendus en 2012 via des libraires : il serait utile de savoir sur combien de bouquins différents, ce chiffre est donné. Parce que si c'est 20000 livres à se répartir entre 500 auteurs, ça fait peu !!! (une moyenne de 40 par livre !!!) Et quand je dis 500 auteurs, lorsqu'on voit la liste des publiés chez Edilivre... je suis peut-être loin du compte... (une communauté de 5000 auteurs, vantent-ils sur leur bande promotionnelle...)

4)

Nous avons également un service éditorial entièrement dédié à la relation avec nos auteurs afin de répondre à leurs questions.
Super !!! Ils ont un téléphone et une adresse mail !

5)

Nous référencerons nos livres sur Dilicom, Amazon, Fnac.com, RueduCommerce, Chapitre.com…
OK, c'est toujours ça !!!

6)

Pour finir, nous sommes le premier éditeur en France à avoir créé un réseau de Clubs Auteurs afin de permettre à nos auteurs de se rencontrer et de s’entraider à travers des opérations de promotion communes. Il existe 22 Clubs Auteurs, un pour chaque région. L’humain et la proximité sont au centre de notre culture contrairement à l’auto-édition qui favorise l’automatisation et la standardisation.
Oui, ce que je comprends, pour ma part, c'est que les auteurs Edilivre sont tellement aidés par leur maison d'édition qu'ils se voient contraints de se rassembler et de regrouper leurs forces pour pouvoir vendre un minimum...

7)

Ceux qui ont compris cela en venant chez nous et qui sont acteurs de leur promotion dépassent les 1 000 exemplaires vendus par an.
Petite question : il y en a combien qui dépassent les 1000 exemplaires vendus par an. Un, deux... trois ??? Sans doute celle ou celui qui bénéficie du petit plus médiatique mais je doute qu'Edilivre y soit pour quelque chose...

8 )
Enfin, contrairement aux éditeurs traditionnels, nous ne mettons pas de menottes à nos auteurs, ils peuvent résilier leur contrat par lettre recommandée s’ils le souhaitent.
Bon à savoir !!!


Enfin quelques questions à propos de sujets qu'Edilivre n'aborde pas, ici.

Hermignonne parle plus haut, dans ce fil, d'impression à la demande. Alors j'aimerais savoir... Edilivre ne fait-il que de l'impression à la demande ? En bref, Edilivre prend-il à un moment donné un risque... ou pas...

Une question aussi sur les droits d'auteur ! Toujours d'après un message d'hermignonne, Edilivre ne verserait de droits qu'à partir du 500 ème exemplaire vendu !!! Ce qui voudrait dire qu'Edilivre se paie sur le dos de l'auteur et qu'il pratique, donc... par voie de conséquence... le compte d'auteur... Il serait fort intéressant de connaître la politique d'Edilivre s'agissant des droits d'auteur !!!

Bon, c'est tout pour le moment... chizz Mais ce serait vraiment bien que dans leur nouvelle démarche de transparence, Edilivre prenne la peine de répondre à ces quelques questions et à ces remarques...
avatar
Pilgrim
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 390
Votre talent : Écriture
Points : 242
Date d'inscription : 12/07/2010

http://benoitcamus.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Vermeille le Mar 9 Juil 2013 - 20:52

Pour la rémunération, je peux vous citer mon contrat : "Les rétrocessions d’une année d’un montant net inférieur à 75€ par ouvrage ne pourront donner lieu au paiement, et seront reportées sur l’exercice suivant."

Le livre coûte 14,25€ en format papier et 9€ en numérique. Les droits d'auteur sont fixés à 10%.

Comme je suis nulle en maths, je vous laisse faire le calcul.

(Pour ma défense, j'étais mineure et pas vaccinée Very Happy– et ne cherchais pas à vendre. D'ailleurs j'ai jamais fait ma promo, et je confirme : j'ai pas vendu.)
avatar
Vermeille
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 945
Emploi/loisirs : Endormie à plein temps.
Votre talent : Écriture
Points : 238
Date d'inscription : 28/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pilgrim le Mer 10 Juil 2013 - 9:30

10 %, rien à dire !!! C'est la moyenne de ce qui se pratique un peu partout. Donc pas de problème, là-dessus. Quant aux droits versés l'année suivante s'ils sont inférieur à 75 €, l'année en cours, et donc cumulés sur deux ans... Pourquoi pas, à conditions qu'ils soient effectivement versés après (ils doivent faire des économies sur les frais de gestion !!!) mais attention, qu'ils "n'oublient" pas de les règler ensuite !!!

Non, c'est plutôt un bon point, s'agissant des droits mais qu'en est-il alors du seuil de 500 exemplaires dont parle Hermignonne... Est-ce un traitement réservé seulement à certains auteurs ? Edilivre traite-t-il différemment les auteurs qu'il publie ?
Les témoignages seront encore les bienvenus.Smile
avatar
Pilgrim
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 390
Votre talent : Écriture
Points : 242
Date d'inscription : 12/07/2010

http://benoitcamus.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  MémoireDuTemps le Mer 10 Juil 2013 - 10:24

J'ai fait le calcul approximatif là, http://imperialdreamer.1fr1.net/t3285p15-eclairez-ma-lanterne-edilivre#89959
disons une fourchette de 35 à 65 livres, ce qui n'est pas négligeable, bien sûr, mais Edilivre  reporte les droits non versés sur l'exercice suivant.
Certains éditeurs demandent des centaines de vente et gardent pour eux les premiers droits d'auteur, certains demandent 250 préventes et bien souvent l'auteur comble en achetant les exemplaires qui manquent à l'objectif sans oublier ceux qui demandent des milliers d'euros pour des imaginaires frais de maquette ou autre... et la plupart de ces éditeurs ne font pas de corrections éditoriales gratuites.

 
Ce point effectivement déclasse Edilivre dans les éditions à compte d’éditeur, mais ne le classe pas pour autant dans les éditions à compte d’auteur. Il y a 3 ans, j’aurais pu être publiée sans rien avoir à payer, bien sûr le roman brut et sans travail éditorial ni accompagnement. Ta question Pilgrim sur le ratio Textes acceptés/texte envoyé est important (j’avais eu le chiffre d’un éditeur qui me proposait de payer une somme raisonnable : moins de 10% à comparer au moins de 1% chez les grands éditeurs)

Je pense qu'Edilivre ne peut se comparer qu'à l'autoédition à cause des points qui lient ces deux éditions : gratuites certes si on n'achète pas de stock pour essayer de vendre, gratuites mais sans correction éditoriales, gratuites mais sans accompagnement pour promouvoir son livre et enfin… sans doute pour la plupart, ou la totalité, pas de stock et impression à la demande… ce qui est plus coûteux bien sûr que l’impression que peut proposer un imprimeur.

Mais dans ce cas, l’autoédition a de sacrés avantages :fixation du prix de vente par l’auteur et donc de ses droits, l’auteur reste propriétaire de son œuvre et je soupçonne même que l’intervention d’une correctrice professionnelle est moins coûteuse.

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1517
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pilgrim le Mer 10 Juil 2013 - 10:39

... Mais Hermignonne parle plus haut d'un seuil de 500 exemplaires vendus avant de pouvoir toucher ses droits... Alors, qu'en est-il ? Y a-t-il des contrats différents en fonction des auteurs ? Deux poids deux mesures ???
Tout cela n'est pas très clair et ce serait bien qu'Edilivre expose sa politique sur les droits d'auteur... toujours dans leur souci de transparence...
avatar
Pilgrim
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 390
Votre talent : Écriture
Points : 242
Date d'inscription : 12/07/2010

http://benoitcamus.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Vermeille le Mer 10 Juil 2013 - 14:52

Je ne pourrai jamais vous dire s'ils oublient ou non de payer, il est peu probable que je vende assez d'exemplaires.

Alors par contre, 10%, c'est sur le prix hors taxe du livre, là je vous ai fourni le TTC. Ça doit changer un peu, mais peut-être pas tant que ça non plus. Et je viens de voir que c'est 40% (HT) sur les numériques. (Je redécouvre mon contrat. Smile)

Pour la sélection, si mon machin est passé, c'est bien qu'elle n'est pas trop sévère...

On peut reprocher un tas de choses à Edilivre, notamment sur la sélection, sur cette espèce de compte d'auteur mal assumé... mais ils ont raison sur un point : ils sont clairs sur leurs tarifs et sur les rémunérations. Je savais dès le départ qu'il me faudrait vendre x ouvrages pour recevoir des sous. Et je savais que pour avoir une correction ou avoir une couverture illustrée, il fallait payer.
Y a un truc qui m'avait un poil énervée par contre : ils m'ont demandé de changer le nom du bouquin parce qu'un autre avait le même.

Après, je pense - après coup - que l'auto-édition est beaucoup plus intéressante qu'Edilivre, si on n'a pas envie ou qu'on ne sent pas prêt à aller voir les éditeurs "normaux".

EDIT : Par contre, j'étais mineure, alors peut-être que les contrats sont un peu différents.
avatar
Vermeille
Talent Génial
Talent Génial

Nombre de messages : 945
Emploi/loisirs : Endormie à plein temps.
Votre talent : Écriture
Points : 238
Date d'inscription : 28/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Pilgrim le Mer 10 Juil 2013 - 16:34

Je savais dès le départ qu'il me faudrait vendre x ouvrages pour recevoir des sous.
Ah, on t'avait donc imposé un seuil minimal de vente avant de te régler tes droits, dans ton contrat ! Comme à hermignonne... Et à quelle hauteur il s'élevait ce seuil ? A 500 exemplaires (ce qui est énorme !!!) ? Ou à moins ?
avatar
Pilgrim
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 390
Votre talent : Écriture
Points : 242
Date d'inscription : 12/07/2010

http://benoitcamus.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eclairez ma lanterne [Edilivre]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum