Nicole Amann ne nous donne que de Bonnes Nouvelles !

Aller en bas

Nicole Amann ne nous donne que de Bonnes Nouvelles !

Message  Pacô le Ven 9 Mar 2012 - 13:37

Au cours de leurs recherches, beaucoup d’auteurs ont déjà sûrement croisé et pioché des adresses intéressantes sur le site « Bonnes Nouvelles ». Grand annuaire de concours organisés dans la France entière et classés par ordre chronologique, « Bonnes Nouvelles » est aussi l’histoire d’une seule femme qui aime partager sa passion pour l’écriture : Nicole AMANN. À l’occasion de l’ouverture officielle de notre propre Appel à Textes (Cf : Et si les Hommes jusqu’au 19 mai 2012) l’équipe ImperialDream est partie à la rencontre de cette internaute autant auteur que webmaster.

À l’origine, « Bonnes Nouvelles » s’inspire de deux grands sites de qualité présents sur la toile et qui publient exclusivement des textes écrits. Cependant, dans le souci de se démarquer de ses deux géants du net, Nicole AMANN estime déjà à l’époque que les non-voyants sont écartés du système virtuel et elle entreprend l’enregistrement de lectures de nouvelles ; un genre qu’elle affectionne particulièrement depuis ses années collège et la découverte de ses versions anglophones. « En outre, j’étais passionnée par tout ce qui touchait à la voix » nous confie sa créatrice. Et la petite aventure, qui deviendra grande, commence. En véritable autodidacte du langage HTML, Nicole AMANN crée « Bonnes Nouvelles » le 08 août 2000 et publie deux nouvelles : Mort à l’élastique et Piège Fatal.

Ce n’est toutefois qu’en 2004 que Nicole AMANN décide d’ouvrir sur son site une rubrique qui propose différents concours organisés dans diverses régions françaises ou francophones. « Au début, le nombre de visiteurs était réduit. Quelques dizaines par mois. Je ne pensais pas atteindre le nombre de 40 000 visites mensuelles. » Pourtant, l’auteur avait consacré plusieurs soirées à des « séances marketing », c’est-à-dire échanger des liens avec des sites similaires, des auteurs, des associations dédiées à la mal voyance, des Alliances françaises dans le monde, des départements universitaires de Français Langue Étrangère etc. Et ce long travail a fini par payer puisque la notoriété de « Bonnes Nouvelles » s’est très vite accrue pour atteindre ce qu’elle est aujourd’hui.

Cependant, il ne faut pas croire que le travail est bâclé. Aujourd’hui, c’est environ 10 à 15 sollicitations mensuelles de la part d’organisateurs qui sont scrupuleusement étudiés avant que leurs concours soient publiés sur le site. Trois critères pèsent dans la balance : le sérieux du concours, la qualité du règlement fourni et surtout, les échos des lauréats des années précédentes. Toutes les annonces sont vérifiées et assurent une vraie démarche qui garantit le respect de l’auteur. Être webmaster serait donc la seconde passion de Nicole. Elle a d’ailleurs quelque difficulté à trouver des inconvénients à cette tâche, si ce ne sont les défaillances techniques occasionnelles, tant elle apprécie le contact humain et cet esprit de « littérature collective » qui lui procure l’énergie pour toujours plus développer son site. Et elle n’a pas encore usé toutes ses cartes puisqu’elle regorge de nouvelles idées pour améliorer la qualité de « Bonnes Nouvelles ». Jouissant d’une vitrine du genre de la nouvelle et de la langue française sur Internet et s’appuyant sur des internautes qui aiment écrire et qui aiment écouter des textes audio, le site promet pour plus tard de faire encore mieux ! Peut-être verrez-vous prochainement des concours étrangers et de nouvelles rubriques accessibles à l’international… et pourquoi pas un concours spécial « Bonnes Nouvelles » ?

En l’espace de quelques années, Nicole AMANN a créé une véritable mine d’informations pour les écrivains en quête de joutes littéraires. Il lui arrive d’ailleurs de participer elle-même aux annonces qu’elles diffusent, où elle a rencontré plusieurs succès : Mort à l'élastique (3ème prix de la ville de Maguelone en 2000), Le jardinier n'aimait pas les fleurs (2ème prix de la Police de Liège en 2007 et Le biscuit (2ème prix Albertine Sarrazin en 2008). Cette dernière récompense l’a notamment incitée à poursuivre l’écriture et à publier son premier roman Petit poisson deviendra grand aux éditions du Polar en 2009.

« Bonnes Nouvelles » se révèle un sacré « coup de pouce » pour ses projets, puisqu’il lui permet de faire connaître ses écrits auprès d’un très large ensemble de visiteurs initiés aux plaisirs de la lecture. Et cette aventure l’emporte dans une autre : celle de véritable romancière. Frère de Sang est sorti en mars 2011 aux éditions Bord du Lot tandis qu’un troisième livre est en cours de rédaction et saura bien surprendre son public. Forte de ces expériences, Nicole AMANN souhaite à nouveau faire partager son immersion dans le milieu éditorial avec une idée qui pourrait ravir plus d’un auteur : « D’un côté, un nombre restreint d’auteurs célèbres, privilégiés, médiatisés et chouchoutés, publient des romans et des recueils de nouvelles. De l’autre côté de la barrière, de jeunes romanciers ou nouvellistes – en mal de reconnaissance – peinent. Certains d’entre eux parviennent, au prix de mille efforts, à signer chez de petits éditeurs. Une édition à tirages limités dénuée de réelle politique de distribution et de communication faute de moyen. Ces écrivains, mis à l’écart, loin de se décourager, s’affichent parfois sur le net. J’aime les nouvelles et je les défends sur Bonnes Nouvelles. Inspirée par l’univers des concerts qui laisse un débutant faire ses preuves en assurant la première partie d’un chanteur confirmé, je rêve de voir publiée une nouvelle d’un auteur méconnu dans chaque roman sorti écrit par un auteur connu. »

L’équipe ImperialDream souhaite alors la plus grande réussite à « Bonnes Nouvelles » dans ses futurs projets et espère pouvoir l’épauler à l’avenir auprès des éditeurs. Nicole AMANN nous montre que l’on peut tous être à la fois auteur émérite et soucieux de l’avenir des nouveaux écrivains qui se lancent dans la grande aventure de l’édition.

Thibaud POIGNANT.


__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum