commentaires de "Reliée"

Aller en bas

commentaires de "Reliée"

Message  Emy19 le Lun 5 Nov 2012 - 22:08

avatar
Emy19
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 35
Localisation : Uzès
Emploi/loisirs : Musique et littérature
Votre talent : Aucun
Points : 12
Date d'inscription : 16/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires de "Reliée"

Message  Pacô le Mar 6 Nov 2012 - 10:19

Bonjour,

Comme la date butoir approche, je me suis empressé de donner mes impressions.
Dans un premier temps, j'ai fait mes remarques sur le vif :
Spoiler:
restés trop longtemps cadenassé par mon angoisse d’effondrement
=> j'ai cru comprendre que la narratrice est une jeune femme. Je pense donc qu'il faut un "e" à "cadenassée". Sauf si tu parles des "mots", et il faut un "s", mais en ce cas je n'aurais pas bien compris le sens de la phrase... ^^

Le vernis fragile de l’impassibilité
=> peut-être un peu lourd

et pourtant je renfloue les larmes que je sens monter.
=> "renfloue" est un peu maladroit et pas forcément très adapté. Pourquoi pas "refouler", ou même "contenir ses larmes" ?

Malheureusement, mais c'est à cause certainement des critères de l'appel à contribution, j'ai trouvé le texte un peu court pour tout bien comprendre.
Arrête-moi si je me trompe, mais ton récit relate "l'histoire" d'une jeune fille qui va voir son père malade et qui rencontre son ange-gardien. Devrais-je dire peut-être l'ange de la mort qui va emporter son père ?

Si ma compréhension est bonne - et je ne suis pas sûr que ce soit le cas ^^ - peut-être faudrait-il peut-être insister sur la rencontre avec cet être, et insister sur son côté "angélique". Une description un tantinet plus poussée ? Un champ lexical qui se confond avec le "sacré" ?
Ce sont des petites pistes.

Et quel est exactement le lien avec le titre "reliée" ? Relié... à son ange gardien ?
Je dirais, selon moi, qu'il manque peut être des précisions.

Mais si tu veux vraiment savoir si ton texte vaut le coup, n'hésite pas à contacter directement Camomille. Elle saura sûrement te dire si c'est ce qu'elle attend ou non Smile.

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires de "Reliée"

Message  Emy19 le Mar 6 Nov 2012 - 19:01

En fait mon récit ne parle que d'un ange gardien au figuré mais c'est vrai que le contexte porte à confusion, j'ai donc enlevé ce mot d'ange gardien. Ce qui m'importe c'est de décrire cet instant de communion avec cette vieille dame qui arrive à être reliée à une jeune femme qu'elle ne connait pas. J'ai mis "reliée" comme titre mais j'avoue avoir toujours eu d'énormes difficultés à titrer mes nouvelles. Il peut changer !

J'ai retravaillé le texte que je posterai quand j'aurais eu quelques critiques de plus. En tout cas merci Pacô !
avatar
Emy19
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 35
Localisation : Uzès
Emploi/loisirs : Musique et littérature
Votre talent : Aucun
Points : 12
Date d'inscription : 16/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires de "Reliée"

Message  Pilgrim le Ven 9 Nov 2012 - 21:01

Un texte émouvant. L'on ressent bien l'élan du coeur qui porte la narratrice vers cette vieille dame, ce sentiment de gratitude qu'on peut éprouver pour une personne sans que celle-ci en soit forcément consciente, juste parce qu'elle nous fait du bien !!! C'est bien vu !
Peut-être pourrais-tu insister plus encore sur cette sorte d'état de grâce qui la saisit en présence de la vieille dame, les effets physiques (charge émotionnelle, soulagement, sensation de vide ??? ...) et également relater les non-dits, les gestes, les regards entre elles pour en faire une scène encore plus impressionniste (ceci dans l'esprit de l'AT où il s'agit de dilater l'instant !) tout en n'explicitant pas trop (par exemple, pour ma part, j'éviterais de parler d'elle comme d'un ange gardien, je trouve que ce n'est pas utile, que c'est un peu trop appuyé. Il n'y a pas besoin de "souligner" ou de "marquer" ce que tu veux faire passer, reste dans la délicatesse et la subtilité... enfin bon, ce n'est que mon avis, je me trompe peut-être !)
Je m'excuse de ne pas te faire de bêta plus approfondie et de me contenter de cet avis général.

Juste deux points saisis au vol de ma lecture (un peu trop rapide) :

Les mots sortent avec une aisance fluide, restés trop longtemps cadenassés

et pourtant je renfloue (refoule (on renfloue les banques et on refoule les larmes)) les larmes que je sens monter.
avatar
Pilgrim
Talent Confirmé
Talent Confirmé

Masculin Nombre de messages : 390
Votre talent : Écriture
Points : 242
Date d'inscription : 12/07/2010

http://benoitcamus.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires de "Reliée"

Message  Emy19 le Sam 10 Nov 2012 - 11:27

J'ai développé mon texte : http://imperialdreamer.1fr1.net/t4233-reliee#88328
J'ai tenté de retranscrire au plus près les émotions ressenties par le personnage comme me l'a suggéré pilgrim. C'est un exercice passionnant mais difficile. Je pense ne pas pouvoir dilater plus "l'instant". Quant au titre "reliée" je vais le garder, il parle de rencontre du sentiment de rencontre, rencontre de la vieille dame avec le père du personnage puis avec la jeune femme.
avatar
Emy19
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 35
Localisation : Uzès
Emploi/loisirs : Musique et littérature
Votre talent : Aucun
Points : 12
Date d'inscription : 16/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires de "Reliée"

Message  MémoireDuTemps le Lun 26 Nov 2012 - 10:23

Emy19 a écrit:fautes (ou possibles fautes) ou répétitions, commentaires en italique et aussi en bleu
Spoiler:
Elle est là devant moi. Une vieille dame ayant vécu trois fois ma vie Ta formulation manque de clarté, elle est originale, mais nécessiterait une reformulation pour ne pas "choquer" un juré dans un AT, mais, moi, je l’aime bien ☺, pourquoi pas au conditionnel plus que cette forme participe passé ? . Sa voix est calme et posée tu as commencé par "être" conjugué, puis un participe présent, puis à nouveau "être" conjugué, suivi heureusement d’un participe passé, je pense qu’il valait mieux inverser calme et posée .
Il se dégage d’elle une aura sereine. Celle des personnes qui ont su dépassé infinitif ici les illusions par leur expérience de vie répétition . Je ne peux que l’écouter. Elle me parle de mon père.
Elle me raconte qu’elle s’est sentie reliée à lui, un jour où il était assis en face d’elle.

Elle me parle du passé de médecin de mon père. De l'accablement qu’il a dû ressentir à l’annonce de la maladie. Du déchirement à quitter ses patients. J’acquiesce, je conte les péripéties que j’ai vécues avec lui, les choix impossibles à faire qui m’ont coûté mon insouciance de jeune femme. Les mots sortent avec fluidité, restés trop longtemps cadenassés par mon angoisse d’effondrement Ta formulation manque de clarté pour un jury, mais, moi, je l’aime bien ☺ . Mon impassibilité, terrible protection contre mes émotions, se craquelle. Un débordement d’amour pour cette femme que je ne connais pas m’envahit. Je voudrais la prendre dans mes bras. Je suis de nouveau une toute petite fille qui a besoin d’être consolée et pourtant je contiens les larmes que je sens monter.

Mais comment fait-elle pour savoir ? Quelle est cette faille qui s’ouvre en moi en une seconde et me donne envie de pleurer ? J’ai devant le miroir de mes douleurs enfouies sous des tonnes d’actions dérisoires. Lui laver son linge, l’inviter à manger le dimanche, m’inquiéter de ses finances, lui trouver une bonne maison de retraite, demander la curatelle, faire les courses avec lui, acheter un bon gâteau au chocolat. , j’aime beaucoup la fin du paragraphe précédent et son suivant, on sent une vraie émotion, une grande tendresse dans ces mots ☺

La dame plante ses yeux paisibles dans les miens et me rassure. Elle a perçu mon émotion, je le sens à sa façon de s’adresser à moi, avec douceur et bienveillance. Elle me dit combien elle est bien ici et avec quel dévouement le personnel s’occupe d’eux. Elle rajoute que certaines aides-soignantes demandent conseil au « jeune médecin de 62 ans » quand elles ont de petits bobos. Mon corps bouillonne d’une tristesse qui ne demande qu’à sortir. Les traumatismes
que j’ai gardés au plus profond de moi refont surface. C’est toute la relation que j’ai eu il faut un e avec mon père ces deux dernières années qui "C’est… que… qui" pourrait être amélioré me revient comme un raz de marée. Je suis prête à me noyer.

Je me raccroche à cette boite devant moi. Elle est répétition du verbe être ovale, d’un bois très léger et coloré avec ce "coloré avec" peut prêter à confusion, si le bois est coloré et qu’en plus il y a une image, il faut une virgule une scène dépeignant le quotidien des couturières penchées sur leur ouvrage. Je la prends comme pour mieux connaitre remarque :
j’ai découvert le GuidePratiqueOrthographeRectifié … les ^ ne sont plus indispensables sur connaître et boîte par xemple… mais les jurés le savent-ils ???
cette femme qui me bouleverse tant. J’ai besoin de revenir au présent, à ce qui se passe dans cette chambre pour me libérer d’un passé encore trop vivace. Ma compagne d’un instant m’explique qu’elle appartenait à sa propre mère qui lui a transmis il faut un e car le COD est elle qui se rapporte précédemment à la boîte, d’ailleurs un peu lointaine dans le paragraphe tu devrais rappeler "que cette boîte appartenait", le jour de ses 16 en lettres ans. J’y range l’aiguille que l’aide-soignante a bien voulu emprunter pour moi.

L’énorme poids que j’avais sur les épaules, celui de soutenir mon père jusqu’à ne plus me soucier de mon équilibre personnel, retombe. Je laisse de ma douleur un peu maladroit surtout que cela atténue la force du propos ainsi écrit dans
cette chambre. Je cherche la main de la femme qui m’a aidé il faut un e puisque, bien que ça ne ressorte pas au début, celle qui parle est une femme plus que tout autre à relâcher mes peines. Elle me la tend après une hésitation qui me paraît durer une éternité. Je la serre longtemps en balbutiant de fébriles remerciements et fuit de la chambre pour rejoindre mon père. J’ai peur que ce que j’ai déposé ne me rattrape.

Peu après, dans l’habitacle familier de ma voiture, j’ai su que j’avais rencontré en cet instant le visage sincère de la compassion. Une attention humaine, simple, sans fioritures pour l’Autre. Je ne suis plus seule.
Très beau texte, touchant, très réaliste en même temps, bien écrit, même si des choses sont à revoir… Il est vraiment poignant par moments… je m’en veux un peu de n’être pas passée sur ton fil avant le 25 (ne serait-ce que pour l’orthographe), je pense qu’il est améliorable et donc recyclable au cas où il ne serait pas choisi.
Par contre, en lisant les contraintes de l’AT, dire l’instant, sans préciser lequel (des 10 proposés ou peut-être plus ?), ni dans le titre ni quand tu utilises le substantif risque un HS…

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1517
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires de "Reliée"

Message  Emy19 le Lun 26 Nov 2012 - 20:06

Merci pour vos commentaires ! Rrrrrrrr....quelques fautes d'orthographe que je ne fais pas d'habitude Mad . Mais voir que ce texte a pu vous toucher m'encourage à écrire et à progresser Very Happy .
T'inquiète pas Mémoire Du Temps, on a parfois pas le temps de commenter tous les textes proposés ! Pour ma part, je vais en avoir du temps, avec ma minerve autour du cou après un accident de la route (heureusement sans plus de gravité pour moi), j'ai d'ailleurs pensé que ça aurait fait un beau texte sur l'instant de peur (je me suis surprise à penser ça dans le camion des pompiers en me disant que ça y'est, j'ai le virus.... Wink )
A plus !
avatar
Emy19
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 46
Age : 35
Localisation : Uzès
Emploi/loisirs : Musique et littérature
Votre talent : Aucun
Points : 12
Date d'inscription : 16/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: commentaires de "Reliée"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum