Vision étrange

Aller en bas

Vision étrange

Message  nayladream le Mar 16 Avr 2013 - 18:37

Modération
sujet verrouillé pour cause de départ du forum de l'auteure.



Ici vous pouvez dire ce que vous voulez, lâchez-vous !  Very Happy
avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 38
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  Shangry le Jeu 18 Avr 2013 - 13:23

Il y a un mieux général par rapport aux premières versions du texte. Moins de phrases et mots inutiles, moins de martelage d'idées. Reste quelques imperfections et tournures "lourdingues" que je vais m'efforcer de te signaler. En indigo, les phrases vraiment "too much" à retravailler et surtout à fluidifier, et les tournures indigestes qu'un lecteur lambda aura du mal à déchiffrer. En rouge, les petites fautes et lourdeurs qui se corrigent facilement.
Tu utilises un langage très soutenu, ce qui peut plaire à certains et déplaire à d'autres, mais attention de ne pas surcharger tes phrases de qualificatifs et de comparaisons (je possédais ce défaut aussi quand j'étais plus jeune).

― Maman... Ne pars pas !
Les larmes
ruisselaient sur mon visage. Mes yeux se froissèrent alors qu'ils
immortalisaient l'ultime image de celle qui m'avait donné vie

Je me
mis à frotter
convulsivement mes paupières afin de chasser la buée qui
enveloppait mon regard ; je réprimais un cri d'angoisse.
Le chagrin
me submergea. Ma gorge se comprima si fort... j'avais l'impression
d'étouffer sous son regard attristé. Un regard qui signifiait sans doute
quelque chose, mais quoi ?
Puis, la lueur affective qui faisait
briller ses iris lointains plus tôt s'éteignit tout à coup
, au moment
même où la lumière atteignit mon esprit. Sa teinte lugubre annonça pour
moi, en cette nuit maudite, le début d'une longue traversée agonisante à
travers le tunnel de la mort
. Des instants macabres qui hanteront ma
vie jusqu'à ce que j'eusse épuisé mon dernier souffle.
Sa silhouette
s'estompait dans la brume épaisse parmi les ombres qui écumaient leur
flux amer
sur le brouillon de ce paysage chaotique.
Le ciel prenait
peu à peu la couleur des cendres. Leur poussière épaisse chargée d'une
lourdeur
se répandait en averse dans cette nébuleuse aux confins
mouvants, aussi impérieuse qu'inépuisable.
Je clignai des yeux. Des
yeux perdus au cœur d'une infinité à me demander
si ma vision ne m'avait
pas trompé un moment ou un autre.
Non !
Ce n'était pas un rêve, maman partait...
Des
crampes me nouèrent l'estomac - et la douleur qui se propagea soudain
en moi fora une entaille de la profondeur d'un puits, puis forma une
tranchée dissociant la chair de mes os. Je voulais qu'on m'assommât,
puis qu'on me réveillât pour ne plus vivre ce cauchemar sous mes yeux
qui peinaient à y croire.
Je tendis les bras vers elle ; elle qui
s'éloignait toujours tandis que mes lèvres remuaient dans le vide sans
que je pusse lui délivrer mes mots
. J'étais bâillonné sous la contrainte
de mon affliction.
Non ! Implorai-je intérieurement.
La douleur
frappait encore et encore, plus forte à chaque seconde qui s'écoulait
alors que je subissais l'ardeur de la chaleur qui encerclait ma gorge.
Je restais plantée là, immobile tel un accessoire dont ma génitrice se fichait du sort.
Les
larmes continuaient à inonder mon visage. Je les ravalais en gémissant
comme une petite souris étranglée alors qu'un silence accablant
compressait ma poitrine.
Mon regard s'était fixé sur ce point de mirage qui semblait si bien la représenter.
J'avais si soif...
Alors,
je m'élançai à sa suite. À la poursuite de cette oasis qui pourrait
étancher ma trachée en feu et combler la faille qu'elle avait percé dans
mon désespoir
, et je hurlai tout mon soûl :

― Reviens !

J'entrepris
quelques longues enjambées audacieuses vers elle mais très vite, «
Terreur » émergea de nulle part et posséda mon âme. Elle paralysa mes
membres et me contraignit à immobiliser mes pas. Je frissonnai, non pas
de froid mais, d'un effroi terrible tandis que la panique corrompait
chacune de mes terminaisons nerveuses.
Je me pris à analyser mon incompréhension .
Avais commis un acte répréhensible qui l'aurait poussée à fuir ma proximité ? Quel genre de mère abandonnait son enfant ?
« Non Soüra, ne va pas plus loin. »
Mes
yeux parcouraient le champ nu qui s'offrait devant moi. Ma tête pivota à
gauche, puis à droite, à la recherche de la provenance de cette voix.
Mais
alors que je m'évertuais à concentrer toute mon âme sur ce détail
important, les portes de mon subconscient se refermèrent derrière moi.
Je
hurlai de toutes mes forces lorsque je pris conscience que je n'étais
plus en quête de cet étrange personnage qui s'était invité dans mon
rêve, mais que je me trouvais bien dans mon lit.
Plusieurs événements assaillirent mon esprit.
J'entendis
le fracas d'une porte qui se brise. Des craquements de pas qui
agressaient le parquet ; ils se précipitaient vers moi.
Je ne reconnus ma mère que lorsque le son de sa voix veloutée effleura mon conduit auditif. Ses bras m'enveloppèrent.
― Maman est là mon amour, je suis là, calme-toi mon ange.
Mais, lorsque je sentis la présence de mon frère Andréa à mes côtés, ma tension se relâcha enfin.
Les sensations affluèrent de toute part en moi. Je m'éveillais en découvrant progressivement mes paupières.
La
sueur coulait le long de mon dos, au creux de ma poitrine, sous moi.
J'avais l'impression de baigner dans une mare d'eau douce inerte.
Je pris une profonde inspiration alors que mes yeux caverneux s'ajustaient à la lumière.
Ma peur céda la place à un sentiment de sécurité. J'étais bien revenue sur la terre ferme.
Ce n'était qu'un simple cauchemar !
avatar
Shangry
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 44
Emploi/loisirs : Auteur à temps semi-plein
Votre talent : Écriture
Points : 33
Date d'inscription : 16/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  nayladream le Mer 24 Avr 2013 - 12:13

Coucou "Shangry" sunny
Merci pour ton commentaire, ça m' encourage dans cette lancée c'est sûr.


Dernière édition par nayladream le Jeu 16 Mai 2013 - 19:16, édité 1 fois
avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 38
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  Bestiole le Dim 5 Mai 2013 - 11:18

Bonjour !

Je trouve ton style très agréable globalement mais c'est vrai qu'il y a des lourdeurs.

Au passage "Je me mis à frotter convulsivement mes paupières[...]" ce serait pas plutôt compulsivement ? Ensuite pour la buée je suis pas sûre que ce soit le bon terme.

Je vois deux trois maladresses syntaxiques mais c'est peut-être moi, je ne sais pas. Disons qu'il y a des expressions que je n'utiliserais pas comme ça et que l'emploi du mot "sous" me paraît parfois un peu incongru (pas tant la première citation que les deux autres) :

"[...] j'avais l'impression d'étouffer sous son regard [...]"
"[...] pour ne plus vivre ce cauchemar sous mes yeux [...]"
"J'étais bâillonné sous la contrainte de mon affliction."

Mais globalement ça m'a donné envie de lire le reste Very Happy .
avatar
Bestiole
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 29
Votre talent : Écriture
Points : 3
Date d'inscription : 05/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  nayladream le Dim 5 Mai 2013 - 12:07

Re Bestiole,
Je reviens de la salle d'interrogatoire où j'ai pu lire ta présentation Very Happy
Merci pour ce commentaire ; c'est vrai qu'il y a beaucoup de lourdeurs difficiles à digérer sur cette version. Malheureusement, un peu distraite cette semaine, je n'ai pas pu poster la version un peu plus légère sur le forum, plus digeste, et qui est encore confinée, rangée dans un petit coin de mon pc. Désolé pour le coup, puisque tu as lu un texte qui n'a pas été modifié depuis qu'on me l'a fait remarqué.
Je relève néanmoins tes remarques, très intéressantes et les corrigerai dès que je reviens de vacance Very Happy, et bien entendu je posterai la nouvelle version.
PS: Ne manquerai pas non plus de te lire en rentrant, merci encore pour ton intérêt sunny
avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 38
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  Angeblack le Mar 14 Mai 2013 - 17:19

Quelques petit truc a revoir mais super beau texte!

Je
plissai les yeux comme j’immortalisai le portrait de ma mère, au loin.
Sa silhouette s’estompait dans la brume épaisse, perdue au cœur de l’obscurité.


Je rencontrai son regard inquiétant. Je lisais la peur. J’identifiais le
remords, la compassion,
la déception, mais aussi une marque de tendresse.

Que signifiaient-elles ?
Un détail m’échappait.

La nuit continuait à l’avaler. Elle l’emportait, elle...

Non !

Je fermai les yeux et aspirai à être ailleurs, ailleurs autre part

eviter répétion avec ailleurs

qu’ici,
alors que les premières larmes humidifiaient mes joues.
Je cherchais en vain une libération à cette tension qui s’accumulait "derrière" sous
mes paupières,
comme si elle menaçait de faire céder ma digue et de me laisser me noyer.



Je
rouvris les yeux.
Le désespoir m’enserrais le cœur, sans plus d’hésitation « Désespérée, »
je m’élançais à sa suite.
Mes jambes me portèrent jusqu’à elle, là où elle s’était tenue plus tôt.
Je pivotai sur mes talons et fouillais avec minutie les abords du vide. Je
retenais mon souffle...
Ma mère avait disparu.
Les crampes me nouèrent l’estomac.
Je geignis en silence puis cherchais encore...
Elle n’était plus là.
Les muscles tétanisés, je m’efforçais de trouver mon chemin, mais surtout, de
sortir de cet endroit, quand une voix m’interpella...

« Reste où tu es Soüra ! »

La voix !




Mon regard se
porta aussi loin qu’il le posait, « Mes yeux parcoururent avec hâte les limites
de ce qu’elles pouvaient »
saisir, et mon ouïe fine se souvenait du son qu’elle avait retenu.

Où l’avait-elle déjà entendue ?

À l’instant où je m’évertuais à concentrer toute mon attention sur ce
détail important, les portes de mon subconscient se refermèrent soudain
derrière moi.
Je hurlai, lorsque je réalisais que je n’étais plus en quête de cet
étrange personnage qui s’était invité dans mon rêve, mais que j’étais
étendue sur mon lit.
Je reconnus aussitôt les éclats de voix, le timbre grave de mon frère, et la
note anxieuse de ma mère. Ils s’ajoutèrent à mes cris
angoissés et brisaient le silence.
Le soulagement m’envahit.
Le brouillard se dissipa de mon esprit.
Le souffle court, les draps trempés, le regard troublé, je me réveillais d’un
cauchemar.







avatar
Angeblack
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 69
Age : 30
Localisation : Dans son petit monde
Emploi/loisirs : Lire, écrire, chanté, les animaux, l'histoire.
Votre talent : Écriture
Points : 48
Date d'inscription : 26/12/2008

http://fait-nous-peur.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  nayladream le Jeu 16 Mai 2013 - 19:30

Je fermai les yeux et aspirai à être ailleurs, ailleurs autre part

La répétition a été laissé délibérée. Niveau sonorité j'aime bien. Mais j'hésite à la retirer, du coup, j'ai retiré tant de choses déjà.

eviter répétion avec ailleurs[/font]
[font="Georgia"][font="Georgia"]qu’ici,
alors que les premières larmes humidifiaient mes joues.



Le désespoir m’enserrais le cœur, sans plus d’hésitation « Désespérée, »
je m’élançais à sa suite.
Est-ce faut tourné ainsi ?



[font="Georgia"]Mon regard se
porta aussi loin qu’il le posait, « Mes yeux parcoururent avec hâte les limites
de ce qu’elles pouvaient »

Cette formule me tapait sur le système, ta formulation est intéressante, d'ailleurs merci de m'en proposer une, je vais creuser la mienne dans ton sens. à vrai dire, je suis pas très à l'aise avec les mots des autres, j'ai l'impression que comme elle ne vient pas de moi, une partie de mon texte ne m'appartient pas Very Happy oui je chipote, mais au moins je sais ce qui me reste à travailler. Trop de détour dans mes formules.
Seigneur ! Mon prologue a subit un sérieux lifting Crying or Very sad



Quelques petit truc a revoir mais super beau texte!
Euh, Merci cheers , j'espère qu'il rend bien maintenant. Je pense que j'ai atteint la limite des retouches avec ce prologue. Mais au moins, je suis satisfaite du résultat.
Merci pour ce jolie compliment, ça fait HYPER plaisir I-Dey Intello
Merci d'avoir pris le temps de me lire I love you

avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 38
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vision étrange

Message  Abyssinien le Ven 17 Mai 2013 - 9:31

Tu verras en couleur mes annotations (cyan pour les fautes de
conjugaison) bleu foncé pour les tournures de phrases.Concernant la
conjugaison,l'imparfait est souvent employé à la place du passé simple.
Pour le reste le texte est beau et compréhensible.


Je plissai les yeux comme j’immortalisai le portrait de ma mère, au loin.
Sa silhouette s’estompait dans la brume épaisse, perdue au cœur de l’obscurité.

Je rencontrai son regard inquiétant. Je lisais la peur. J’identifiais le remords, la compassion,
la déception, mais aussi une marque de tendresse.

Que signifiaient-elles ?
Un détail m’échappait.

La nuit continuait à l’avaler. Elle l’emportait, elle...

Non !

Je fermai les yeux et aspirai à être ailleurs m'évader, ailleurs
qu’ici, alors que les premières larmes humidifiaient mes joues.
Je cherchais en vain une libération à cette tension qui s’accumulait derrière mes paupières,
comme si elle menaçait de faire céder ma digue et de me laisser me noyer.
Je rouvris les yeux.
Désespérée, je m’élançais à sa suite.
Mes jambes me portèrent jusqu’à elle, là où elle s’était tenue plus tôt.
Je pivotai sur mes talons et fouillais avec minutie les abords du vide. Je retenais mon souffle...
Ma mère avait disparu.
Les crampes me nouèrent l’estomac.
Je geignis en silence puis cherchais encore...
Elle n’était plus là.
Les
muscles tétanisés, je m’efforçais de trouver mon chemin, mais surtout,
de sortir de cet endroit, quand une voix m’interpella...

« Reste où tu es Soüra ! »

La voix !

Mes yeux parcoururent avec hâte à la hâte les limites de ce qu’elles pouvaient
saisir, et mon ouïe fine se souvenait du son qu’elle avait retenu.

Où l’avait-elle déjà entendue ?

À l’instant où je m’évertuais à concentrer toute mon attention sur ce
détail important, les portes de mon subconscient se refermèrent soudain derrière moi.
Je hurlai, lorsque je réalisais que je n’étais plus en quête de cet
étrange personnage qui s’était invité dans mon rêve, mais que j’étais
étendue sur mon lit.
Je
reconnus aussitôt les éclats de voix, le timbre grave de mon frère, et
la note anxieuse de ma mère. Ils s’ajoutèrent à mes cris
angoissés et brisaient le silence.
Le soulagement m’envahit.
Le brouillard se dissipa de mon esprit.
Le souffle court, les draps trempés, le regard troublé, je me réveillais d’un cauchemar.


avatar
Abyssinien
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 28
Localisation : Montreuil_ France
Emploi/loisirs : Intervenant Prevention des risques
Votre talent : Écriture
Points : 3
Date d'inscription : 15/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  nayladream le Ven 17 Mai 2013 - 10:12

Merci Abyssinien pour ta bêta-lecture.
En général, je n'ai pas trop de souci pour passer de l'imparfait au passé simple et vice versa.
Mais j'ai tellement passé de temps sur ce prologue et le reste de mon roman, que je ne parvenais plus à repérer le bon mode de leur emploi Laughing
Mais j'avais noté "la conjugaison dans la bêta", je me doutais que j'allais laisser passer des fautes monstrueuses comme celles-ci Twisted Evil .
Merci encore pour me les avoir fait remarquer. Je m'en vais de ce pas corriger la totalité de ce prologue, et le remettre en ordre.
avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 38
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  MémoireDuTemps le Lun 20 Mai 2013 - 16:35

Spoiler:
Je plissai les yeux
comme j’immortalisai le portrait de ma mère, au loin. Pourquoi "comme" ? par exemple "
au moment où " ou " tandis que " ???


Sa silhouette
s’estompait dans la brume épaisse, perdue au cœur de l’obscurité. en utilisant l’adjectif perdue et non le participe passé, j’ai eu un doute : est-ce la brume qui était perdue ou la silhouette ? peut-être mettre brume au début ?



Je rencontrai son regard
inquiétant. Je lus la peur. J'identifiai le remords, la compassion,
la déception, mais aussi une marque de tendresse.

Que signifiaient-elles ? "Elles " se rapporte à quoi ? Un détail m’échappait.

La nuit continuait à l’avaler. Elle l'emportait, elle...

Non !

Je fermai les yeux et aspirai à m'évader ailleurs qu'ici alors que les
premières larmes humidifiaient mes joues.
Je cherchai en vain une libération à cette tension qui s’accumulait sous mes
paupières,
comme si elle menaçait de faire céder ma digue et de me laisser me noyer.
Je rouvris mes yeux.
Désespérée, je m’élançai à sa suite.
Mes jambes me portèrent jusqu'à elle, là où elle s'était tenue plus tôt.
Je pivotai sur mes talons et fouillai avec minutie les abords du vide. Je
retins mon souffle...
Ma mère avait disparu.
Les crampes me nouèrent l’estomac. Peut-être des plutôt que les ???
Je geignis en silence puis cherchais encore, en vain... Puis ? Elle geint et s’arrête pour chercher ? pourquoi un imparfait à chercher (tu peux mettre aussi un passé simple, c’est comme tu veux dans ce cas)
Elle n’était plus là.
Les muscles tétanisés, je m’efforçai de trouver mon chemin, mais surtout, de
sortir de cet endroit, quand une voix m’interpella...

« Reste où tu es Soüra ! »

La voix !

Mes yeux parcoururent à la hâte les limites de ce qu’elles pouvaient "Elles " se rapporte à quoi ? ? pourquoi un
imparfait à pouvaient ?
saisir, et mon ouïe fine se souvint du son qu’elle avait retenu.

Où l’avait-elle déjà entendue ? "l’ " se rapporte à quoi ? ?

À l’instant où je m’évertuai à concentrer toute mon attention sur ce
détail important, les portes de mon subconscient se refermèrent soudain
derrière moi.
♥♥♥
Je hurlai, lorsque que je réalisai que je n’étais plus en quête de ce
curieux
personnage qui s’était invité dans mon rêve, mais que j’étais
étendue sur mon lit.
Je reconnus aussitôt les éclats de voix qui s’ajoutèrent à mes cris
angoissés et brisèrent le silence de la nuit.
Le timbre grave de mon frère et la note anxieuse de ma mère.
Le soulagement m’envahit.
Le brouillard se dissipa de mon esprit.
Le souffle court, les draps trempés, le regard troublé ; je me réveillai d’un
cauchemar..

D’un cauchemar, on peut se réveiller, émerger, quitter, survive, se sauver… pas mal d’expressions…
ou même dans ce cas ne pas mettre de verbe, mais si tu en mets un plutôt le
passé simple ou… le présent si la suite de ton roman l’est bien sûr.

J’ai donc lu ton
ultime version (tu devrais peut-être laisser ou la précédente version ou la
première affichable sur le site en spoiler – cela permet d’être certain que les
commentaires s’adressent aux premières versions et non à la dernière)
Quelques petits
détails peut-être à préciser, autrement, j’ai adoré ce style très concis qui
n’en fait pas trop, mais donne le nécessaire pour visualiser et la scène et les
sentiments de la personne et maintient le mystère, ce qui est le but d’un
prologue.
Par rapport aux
premières versions, c’est bien plus fort, sauf pour un sentiment : la
panique qui saisit l’enfant me paraissait plus palpable dans la version
précédente, là il manque ce cri : "― Maman... "

__________________________________
Parce que moi je rêve, moi je ne le suis pas. ("Léolo" - Jean-Claude Lauzon)
avatar
MémoireDuTemps
Admin

Féminin Nombre de messages : 1517
Age : 47
Localisation : À l'est, là où les lérots vont boire
Emploi/loisirs : lérotte numérique
Votre talent : Écriture
Points : 867
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  nayladream le Lun 20 Mai 2013 - 18:13

Merci Mémoire pour ta bêta-lecture, c'est cool, j'ai eu pas mal de retour sur ce prologue, je suis contente bounce ça m'aide vraiment.
J'ai pris en compte tes remarques aussi.
Par contre pour les versions Avant-Après, je ne suis pas très fan. Même s'il y a des auteurs que ça ne dérange pas. Moi je ne suis pas fière d'exposer mes défauts, d'autant qu'ils ont beaucoup été pointé du doigt. ( c'est le but tu me diras tongue )
De toute façon, dans les commentaires, le texte original apparaît dans sa totalité. Evil or Very Mad
Mais bon, vu que ça évolue dans le positif, je vais garder cette version et corriger au fur et à mesure les remarques pertinentes.
Pourquoi "comme" ? par exemple "au moment où " ou " tandis que " ???
Euh, ça se dit, c'est pour éviter les répétitions.

en utilisant l’adjectif perdue et non le participe passé, j’ai eu un doute : est-ce la brume qui était perdue ou la silhouette ? peut-être mettre brume au début ?
J'ai inversé, très juste Very Happy

Que signifiaient-elles ? "Elles " se rapporte à quoi ? Un détail m’échappait.
J'ai ajouté une explication

Je geignis en silence puis cherchais encore, en vain... Puis ? Elle geint et s’arrête pour chercher ? pourquoi un imparfait à chercher (tu peux mettre aussi un passé simple, c’est comme tu veux dans ce cas)
Changé aussi merci Very Happy

Mes yeux parcoururent à la hâte les limites de ce qu’elles pouvaient "Elles " se rapporte à quoi ? ? pourquoi un
imparfait à pouvaient ? saisir, et mon ouïe fine se souvint du son qu’elle avait retenu.
Ayé, changé aussi Very Happy


D’un cauchemar, on peut se réveiller, émerger, quitter, survive, se sauver… pas mal d’expressions…
ou même dans ce cas ne pas mettre de verbe, mais si tu en mets un plutôt le
passé simple ou… le présent si la suite de ton roman l’est bien sûr.
Le temps reste le même. C'est juste que j'ai du changé du présent (version précédente de mon roman) Sad
avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 38
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  Pacô le Mar 28 Mai 2013 - 23:27

J'ai lu ton prologue !
Du moins, sa dernière version datée du 25 mai. Wink

Passons vite sur les détails relevés :
Je lus la peur, le remords, la compassion, la déception.
=> indication subjective : j'ai toujours préféré un rythme ternaire, c'est-à-dire trois propositions.

J’ignorais ce que signifiaient ces expressions.
=> un peu vague. Tu parles ... des expressions de "son visage" ? Si oui, c'est pas très précis. On pense d'abord au sens "expression littérale" et on se met à chercher quelle expression la narratrice ne comprend pas.

Je ne m’accordais ce temps de répit que pour m’arrêter et récupérer mon souffle,
=> quel temps de répit ? Tu n'en as cité nulle part avant. Alors pourquoi "ce" ?

Je tremblai non pas de froid, mais d’un effroi terrible
=> Narmol, puisque "Terreur prit possession de son âme" non ?

Au moment où je m’évertuai à concentrer toute mon attention sur ce détail important
=> "évertuer" ne semble pas convenir à cette situation ceci dit...

Entre nous, cette version fait beaucoup plus mature que toutes les précédentes.
On sent un travail efficace derrière ces quelques lignes qui rendent ce passage beaucoup plus facile, plus appréciable et aussi plus compréhensible.

Une dernière remarque subsiste à propos de la ponctuation qui, selon moi, est beaucoup trop fréquente au niveau des virgules. A tel point que ça hache la lecture.
Par exemple :
mais tout me semblait si difficile, d’accès.
On bute sur "d'accès" : il est un peu isolé du reste de la phrase, sans aucune raison. A quoi sert cette virgule ?

En quelque sorte, je suis assez content de toi.
Sans vouloir jeter des fleurs à la communauté, je trouve qu'en quelques mois, ce texte est passé d'un niveau "passable" à "plus que correct". Disons qu'il fait à la fois plus poétique, plus vivant et plus démonstratif à la fois. Ce prologue est en adéquation avec l'ambiance dépeinte.

Petit bémol pour le fond, pour le scénario, je trouve que la scène du cauchemar est toujours un peu clichée. Mais ça, c'est une opinion tout à fait personnelle Wink.

Impatient de voir ce que donne la suite. Smile

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  nayladream le Mer 29 Mai 2013 - 16:26

J’ignorais ce que signifiaient ces expressions

Oui, ça me gêne aussi. J'ai passé pas mal de temps à hésiter entre "signes", "sentiments", etc...
En fait, je ne sais pas trop encore ce que je vais mettre à la place, mais c'est sûr, je vais changer ce mot puisqu'il me dérange à la lecture.

Je ne m’accordais ce temps de répit que pour m’arrêter et récupérer mon souffle,
=> quel temps de répit ? Tu n'en as cité nulle part avant. Alors pourquoi "ce" ?

Cette phrase me gêne depuis que je l'ai modifiée. c'est vrai pour le "ce", mais je pense que le reste va suivre. Elle ne me plaît pas trop. Pour l'instant je laisse reposer, on verra dans un mois pour les retouches. Very Happy


Au moment où je m’évertuai à concentrer toute mon attention sur ce détail important
=> "évertuer" ne semble pas convenir à cette situation ceci dit...

Que proposes-tu alors ? Et si je mettais " où je concentrai...
Parce que ce serait cool de proposer un exemple, pour comprendre le pourquoi il ne convient pas tongue .


mais tout me semblait si difficile, d’accès.
On bute sur "d'accès" : il est un peu isolé du reste de la phrase, sans aucune raison. A quoi sert cette virgule ?

Là c'est juste une erreur d'inattention No


Petit bémol pour le fond, pour le scénario, je trouve que la scène du cauchemar est toujours un peu clichée. Mais ça, c'est une opinion tout à fait personnelle Wink.
Personne n'est parfait tongue et je ne cherche plus à être originale, mais "par mon style", à embarquer mes futurs lecteurs dans un univers qui est mien. Même si ça ne plaît pas à tous, l'essentiel, c'est qu'ils s'attachent à mes personnages dans un style impeccable ( j'y travaille encore )
Les cauchemars c'est vu et revu ok, mais si tu sautes cette étape, tu ne comprendras pas la fin malheureusement de mon roman. Il y a des indices qui se révèlent être utiles pour les dernières pages, donc y a comme même un lien. Je ne décris pas seulement un cauchemar, mais une vision dans un cauchemar.


Merci pour ta beta-lecture Smile
avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 38
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vision étrange

Message  Elfe d'Argent le Mer 19 Juin 2013 - 9:57

Bon je donne mon avis. Globalement le texte est bon, on accroche bien. De petites remarques, excuse mais je ne sais pas manier le Spolier:
Prologue


Sa silhouette, perdue au cœur de l’obscurité, s’estompait dans une brume épaisse.
Je plissai les yeux tandis que j’immortalisai le portrait de ma mère, au loin. 
Je rencontrai son regard inquiétant. Je lus la peur, le remords, la compassion, la déception. 
J’identifiai aussi la tendresse.
J’ignorais ce que signifiaient ces expressions. Je pressentis le mauvais  j'aurais essayé de traduire ce ressenti par autre chose et mon appréhension ne fit que grandir, lorsque je perçus la nuit l’avaler.
Elle l’emportait, elle... 
Non !
Ma gorge se serra. Je refusai d’y croire.
Je cherchai en vain à libérer la tension accumulée sous mes paupières, mais
je ne sus retenir mes larmes, alors, je fermai les yeux, pressai fort, quoi? soulevai ma poitrine d’une inspiration tremblante, et aspirai à apparaître ailleurs.  on a l'impression d'un déplacement possible dans le temps, quelque chose de ce genre, est-ce cela l'intention? Quelque part où je m’épargnai la vision, l’épreuve, le tiraillement d’une triste rupture. Je les rouvris enfin, expirai et portai ma vue sur ce même petit point, qui la représentait, à l’horizon. 
Des lignes incertaines. Ou bien, n’étaient-elles en fin de compte qu’une illusion ?
Je frottai mes yeux, je les ouvris à nouveau bien grands, et, dans ma confusion, je perdis mes repères. j'ai du mal à visualiser cette scène, est-elle en train de rêver?
À court de mots, je geignis en silence. Le cœur résolu, je partis à sa recherche.
Je pivotai sur mes talons, et fouillai avec minutie les abords du vide. confirmation de mon impression de rêve, dis-moi si je me trompe
Je ne m’accordais ce temps de répit que pour m’arrêter et récupérer mon souffle, puis je repris ma course, mais tout me semblait si difficile, oubli de la virgule ? elle ne sert à rien d’accès. Et à mesure que j’avançai, bien que, très vite, je dusse me rendre à l’évidence que mes pas ne menaient nulle part, les ténèbres se refermèrent sur moi.
À cet instant, Terreur c'est donc une entité en soi ? prit possession de mon âme. 
Je tremblai non pas de froid, mais d’un effroi terrible qui paralysa mes membres et gela ma conscience. 
Mon cri s’éleva, déchira la noirceur qui m’enveloppait.
Je me débattis pour m’échapper, trouver mon chemin, sortir de ce terrible endroit, quand une voix m’interpella...

« Reste où tu es, Soüra ! » 

Prisonnière d’un rempart invisible, ma mémoire se rappela tout à coup un souvenir. 
Où avait-elle entendu cette voix ?

Au moment où je m’évertuai à concentrer toute mon attention sur ce détail important, les portes de mon subconscient se refermèrent soudain derrière moi.
Je hurlai, lorsque je réalisai que je n’étais plus en quête de ce curieux 
personnage, qui s’était invité dans mon rêve, ni de la provenance de ce son étrange, pourtant familier, mais que je me démenai comme un beau diable, étendue sur mon lit.
Je reconnus aussitôt les éclats de voix qui m’entouraient. Ils s’ajoutèrent à mon désarroi, mon angoisse et mes gémissements, brisant ce silence parfait de la nuit. 
Le timbre grave de mon frère et la note anxieuse de ma mère.
Alors que le brouillard se dissipait peu à peu de mon esprit, le soulagement m’envahit. 
Le souffle court, les draps trempés, le regard troublé ; je m’éveillai d’un cauchemar.
J'ai bien aimé la progression même si je n'en ai pas toujours compris l'enchaînement. A quand la suite? 
avatar
Elfe d'Argent
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 62
Localisation : Soeurdres 49
Emploi/loisirs : formateur en travaux paysagers. J'adore écrire, lire, m'occuper de mon jardin d'ornement, randonner...
Votre talent : Écriture
Points : 39
Date d'inscription : 13/06/2013

http://jeanloupchevillard.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  nayladream le Mer 19 Juin 2013 - 13:18

Bonjour Elfe d'Argent Very Happy

Merci pour avoir pris le temps de me lire I love you, et merci encore pour m'avoir bêta lue. I love youbounce
Je te répondrai plus en détail... Samedi après-midi, j'empiéterai sur mon temps pour réagir ici, j'avais prévu de toute façon de bêta lire quelques extraits dont le tien fait parti lol!
à plus tard cheers
avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 38
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vision étrange

Message  Elfe d'Argent le Jeu 20 Juin 2013 - 7:45

Nayladream, j'ai fait ce que j'ai pu et suis heureux que ça te serve. Pour mon extrait, si tu souhaites avoir ce qui précède, merci de me l'indiquer. Je peux envoyer le chapitre 1 en MP ou par mail.
Cordialement:)
avatar
Elfe d'Argent
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 62
Localisation : Soeurdres 49
Emploi/loisirs : formateur en travaux paysagers. J'adore écrire, lire, m'occuper de mon jardin d'ornement, randonner...
Votre talent : Écriture
Points : 39
Date d'inscription : 13/06/2013

http://jeanloupchevillard.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  Maylys le Jeu 27 Juin 2013 - 8:47

Bonjour,

Tu étais avertie, c'est toi que j'ai décidé de critiquer en premier affraid

Ce qui m'a frappé c'est l'atmosphère que tu réussis à imposer : glaciale, étrange et surréaliste.
On a envie de te suivre mais on reste accroché derrière toi comme pour se cacher et se protéger d'un danger imminent. Certains passages sont poétiques et pleins de métaphores... j'adore !

Pour le petit moins,
"Je hurlai, lorsque je réalisai que je n’étais plus en quête de ce curieux 
personnage, qui s’était invité dans mon rêve, ni de la provenance de ce son étrange, pourtant familier, mais que je me démenai comme un beau diable, étendue sur mon lit". 
Cette phrase est si longue que j'en ai perdu le sens.
Idem pour cette phrase :"Je lus la peur, le remords, la compassion, la déception." je trouve que trop de descriptions à la suite font perdre de l'intensité.
Petit avis perso, Antidote par exemple est super pour éviter les répétitions, pour corriger la typo mais attention le texte y perd parfois son âme d'origine. Le texte doit rester accessible au lecteur, s'il est trop parfait techniquement le lecteur restera sur sa faim pour le ressenti.
Un vocabulaire riche, des descriptions bien imagées, beau texte. Juste un dernier petit exemple :
"lorsque je perçus la nuit l’avaler." J'ai beaucoup aimé l'image de la nuit qui avale pour évoquer la disparition de la mère ( poétique et à la fois angoissant) mais le verbe percevoir ici gâche un peu mon plaisir. 


J'ai fait mon possible pour rester objective, en essayant de t'aider et de t'encourager pour la suite. cheers
avatar
Maylys
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Féminin Nombre de messages : 41
Localisation : impossible
Votre talent : Écriture
Points : 15
Date d'inscription : 25/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  nayladream le Jeu 27 Juin 2013 - 9:32

Je suis ravie d'être ta première victime I love you
Je te remercie beaucoup d'avoir pris le temps pour lire mon petit extrait. La fille décrit un cauchemar et ce qu'elle voit autour d'elle l'effraie.
Il faut savoir que quand j'écris une scène, je ne reste pas distance assise sur mon canapé, c'est un choix, je me projette dedans sans me protéger, et je me laisse aller. ça aussi, c'est un choix, je prends énormément de risque pour retranscrire les émotions. ça peut plaire, comme ça peut faire fuir le lecteur, mais c'est un risque que je prends en toute conscience, et je le défends Very Happy.


[ltr]Le fait qu'on pointe ce qui ne va pas m'aide à mieux comprendre ou je dois me restreindre, d'où les bêtas interviennent pour me le signaler, et je te remercie d'avoir mis le doigt sur les expressions qui me gênaient déjà à la lecture. Mon style effraie, je le sais tongue, le lecteur n'a pas forcément envie de partager mon aventure, il cherche à se protéger des mots, est cela sonne comme une agression, c'est peut être mauvais, ça l'est!!!! Mais c'est comme ça I love youI love youI love you[/ltr]



[ltr]Bien sûr, il reste encore quelques tournures à travailler de façon plus légère. Le but maintenant pour moi, dans mon travail personnel, chez moi, est de rendre mon texte plus accessible aux lecteur, plus léger dans son ensemble. Je vais prendre mon temps pour intégrer tes remarques dans mon prologue. Et merci encore, c'est chouette une vision de plus ! I love you
Je te fais une bêta lecture quand je peux I love youI love you[/ltr]
avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 38
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  nayladream le Jeu 27 Juin 2013 - 9:49

Elfe d'Argent a écrit:
J’ignorais ce que signifiaient ces expressions. Je pressentis le mauvais  j'aurais essayé de traduire ce ressenti par autre chose et mon appréhension ne fit que grandir, lorsque je perçus la nuit l’avaler.

Je butte aussi sur cette expression.

 alors, je fermai les yeux,
pressai fort, quoi?  ( les pressai, j'ai rajouté Very Happy  )

soulevai ma poitrine d’une inspiration tremblante, et aspirai à
apparaître ailleurs.  on a l'impression d'un déplacement possible dans le temps, quelque chose de ce genre, est-ce cela l'intention?  Oui, c'est tout à fait, elle ferme les yeux et se  projette ailleurs, on la sent penser à autre chose 

Je frottai mes yeux, je les ouvris à nouveau bien grands, et, dans ma confusion, je perdis mes repères. j'ai du mal à visualiser cette scène, est-elle en train de rêver? Oui, elle est en train vivre la scène et la retranscrit au lecteur, mais comme je sais ce qu'il faut que je change, je vais simplifier mes expressions pour les rendre accessible à la compréhension du lecteur. Embarassed


Je pivotai sur mes talons, et fouillai avec minutie les abords du vide. confirmation de mon impression de rêve, dis-moi si je me trompe oui oui, elle rêve Very Happy 

Je ne m’accordais ce temps de répit que pour m’arrêter et récupérer mon souffle, puis je repris ma course, mais tout me semblait si difficile, oubli de la virgule ? elle ne sert à rien, merci Elfe d'argent, ça fait plaisir qu'on me fasse une remarque moins sèche sur un défaut qui me colle à la peau et que j'ai du mal encore à corriger Very Happy 

À cet instant, Terreur c'est donc une entité en soi ? prit possession de mon âme. Oui, c'est une entité, mais je vais la supprimer ici. Je vais me concentrer sur autre chose de plus accessible pour un rêve et faire simple, je pense Very Happy
 

J'ai bien aimé la progression même si je n'en ai pas toujours compris l'enchaînement. A quand la suite? 

Alors tu n'es pas le seule, je te rassure à ne pas avoir compris l'enchaînement, le but est de désorienter le lecteur dans le rêve brouillé de ma victime, Eli Sourä, mon héroîne XD. Quand tu rêves et que tu fais un cauchemar, tu es désorienté parfois. Je sais que je devrais arriver à un compromis, entre la compréhension du lecteur et ma façon de retranscrire la scène. J'ai encore une large marge de progrès à faire Mad. Merci de tout coeur pour ta bêta-lecture, elle me fait plaisir I love you. Et désolé d'avoir mis du temps à répondre. Avec les bêtas, ça m'a pris du temps et j'ai oublié ce fil^^, faut le faire !!! Mon fil !!!  Embarassed 


avatar
nayladream
Talent Expérimenté
Talent Expérimenté

Féminin Nombre de messages : 263
Age : 38
Localisation : Ile de France
Votre talent : Écriture
Points : 87
Date d'inscription : 27/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Vision étrange

Message  Elfe d'Argent le Lun 1 Juil 2013 - 7:16

Bonjour,
Juste une chose, je suis un homme, Nayladream ! J'ai tenté de t'aider et vois que j'ai servi à quelque chose. A la prochaine sans problèmes.Very Happy
avatar
Elfe d'Argent
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 62
Localisation : Soeurdres 49
Emploi/loisirs : formateur en travaux paysagers. J'adore écrire, lire, m'occuper de mon jardin d'ornement, randonner...
Votre talent : Écriture
Points : 39
Date d'inscription : 13/06/2013

http://jeanloupchevillard.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision étrange

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum