La maison du dernier sourire

Aller en bas

La maison du dernier sourire

Message  Phoenamandre le Mer 12 Aoû 2009 - 21:19

Il ne s'agit ni d'un hommage, ni d'un article, ni d'une réflection, ni d'une nouvelle, ni d'un roman....

Mais c'est là qu'il va le mieux -__- donc je le poste ici, soyez sincère !

Le sol est blanc, le plafond haut et le couloir s'étend au loin. Sur les murs, il y a des visages. Des visages qui sourient, mais aussi des animaux : girafes, lions, éléphants et des monstres gentils.
Dans ce couloir, il y a un enfant. Un enfant assis, qui pleure et qui rit. Devant lui, un clown fait les plus belles pitreries. C'est dans les larmes que l'enfant pâle sourit, ça y est, il oublie !

Le clown prend l'enfant par la main, et de ses gros doigts il lui montre le dehors. Quel étrange univers que celui où le fauteuil à roulettes règne en maître ! Celui où nos amis, parfois si blanc, ne peuvent voir le soleil !
Le clown soulève l'enfant et le mène dans d'autres pièces, surtout une : celle où pleure sa mère. Elle pleure et le pauvre la regarde. Elle pleure car elle ne peut le percevoir, le ressentir. Elle pleure car ses yeux passent aux travers de sa chair. L'enfant si blanc en devient transparent. Alors, pour une ultime fois, un dernier espoir, elle lui adresse un baiser. Dans ses bras, l'enfant n'a plus froid. Près de son sein, il devient serein. Il s'apaise, son cœur s'allège.
L'enfant ne veut plus courir, tout semble si pénible. L'enfant ne souhaite plus fuir, tout s'assombrit.

Blafard et si malade, il va droit, ne s'arrête pas. Car aujourd'hui est jour de fête, dans la maison du dernier sourire, tandis que les enfants pâle s'avancent seuls et rient, sur leur bien courte ligne verte.
avatar
Phoenamandre
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 22
Votre talent : Aucun
Points : 38
Date d'inscription : 12/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du dernier sourire

Message  Pacô le Jeu 13 Aoû 2009 - 6:51

Phoenamandre a écrit:
Le sol est blanc, le plafond haut et le couloir s'étend au loin. Sur les murs, il y a des visages. Des visages qui sourient, mais aussi des animaux : girafes, lions, éléphants et des monstres gentils.
Dans ce couloir, il y a un enfant. Un enfant assis, qui pleure et qui rit. Devant lui, un clown fait les plus belles pitreries. C'est dans les larmes que l'enfant pâle sourit,(là il faudrait un point ou au moins un point virgule) ça y est, il oublie !

Le clown prend l'enfant par la main, et de ses gros doigts il lui montre le dehors. Quel étrange univers que celui où le fauteuil à roulettes règne en maître ! Celui où nos amis, parfois si blancs, ne peuvent voir le soleil !
Le clown soulève l'enfant et le mène dans d'autres pièces, surtout une : celle où pleure sa mère. Elle pleure et le pauvre la regarde. Elle pleure car elle ne peut le percevoir, le ressentir. Elle pleure car ses yeux passent aux travers de sa chair. L'enfant si blanc en devient transparent. Alors, pour une ultime fois, un dernier espoir, elle lui adresse un baiser. Dans ses bras, l'enfant n'a plus froid. Près de son sein, il devient serein. Il s'apaise, son cœur s'allège.
L'enfant ne veut plus courir, tout semble si pénible. L'enfant ne souhaite plus fuir, tout s'assombrit.

Blafard et si malade, il va droit, ne s'arrête pas. Car aujourd'hui est jour de fête, dans la maison du dernier sourire, tandis que les enfants pâles s'avancent seuls et rient, sur leur bien courte ligne verte.

C'est poétique plutôt je dirais (pour en revenir au choix de la section à prendre).
Et c'est plutôt joli. T'as failli me faire croire dans ta présentation que tu n'avais aucun talent ... bah bravo, c'est pas bien de mentir dès le départ Razz.

Bon, il y a quand même un souci de fluidité (qui passe très bien puisque le texte est court). Je pense notamment à l'abondance de "c'est", de "si" et d'adjectifs démonstratifs ou possessifs. Donc ça, pour un texte plus long, c'est à éviter.
Dans le second paragraphe on pourrait presque croire que ça rime, non ?

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du dernier sourire

Message  Akira le Jeu 13 Aoû 2009 - 12:06

Euh... c'était une blague que tu n'es aucun talent ? Parce que j'ai trouvé cela très beau, très émouvant.
Félicitation, c'est jolie. Sinon pour les petites erreurs, Pâco a tout dit. Des erreurs de fluidités mais rien de grave
avatar
Akira
Talent Habitué
Talent Habitué

Féminin Nombre de messages : 181
Age : 23
Localisation : Dans mon monde
Points : 146
Date d'inscription : 12/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du dernier sourire

Message  B. le Jeu 13 Aoû 2009 - 12:21

en rouge: orthographe, grammaire, conjugaison
en bleu: maladresses

Phoenamandre a écrit:
Le sol est blanc, le plafond haut et le couloir s'étend au loin. Sur les murs, il y a des visages. Des visages qui sourient pas de virgule mais aussi des animaux : girafes, lions, éléphants et des monstres gentils >>> dans cet ordre, ça fait naïf. Préfère: "de gentils monstres".
Dans ce couloir, il y a un enfant. Un enfant assis pas de virgule qui pleure et qui rit. Devant lui, un clown fait les plus belles pitreries. C'est dans les larmes que l'enfant pâle sourit, ça y est, il oublie !

Le clown prend l'enfant par la main pas de virgule et de ses gros doigts il lui montre le dehors >>> maladroit: l'extérieur. Quel étrange univers que celui où le fauteuil à roulettes >>> roulant règne en maître ! Celui où nos amis, parfois si blancs, ne peuvent voir le soleil !
Le clown soulève l'enfant et le mène dans d'autres pièces, surtout une : >>> maladroit: "jusqu'à" celle où pleure sa mère. Elle pleure et le pauvre la regarde. Elle pleure car elle ne peut le percevoir, le ressentir. Elle pleure car ses yeux passent aux travers de sa chair. L'enfant si blanc en devient transparent. Alors, pour une ultime fois, un dernier espoir, elle lui adresse un baiser. Dans ses bras pas de virgule l'enfant n'a plus froid. Près de son sein, il devient serein. Il s'apaise, son cœur s'allège.
L'enfant ne veut plus courir, tout semble si pénible. L'enfant ne souhaite plus fuir, tout s'assombrit.

Blafard et si malade, il va droit et ne s'arrête pas. Car aujourd'hui est jour de fête, dans la maison du dernier sourire, tandis que les enfants pâles s'avancent seuls et rient, sur leur bien courte ligne verte.

Et bien, elle est où l'absence de talent là? Very Happy Ton texte est très beau, triste et bien écrit. Quelques maladresses qui l'alourdissent et pour lesquelles je t'ai proposé des corrections.
N'hésite pas à nous proposer des textes plus longs, je serais ravie de les lire.

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du dernier sourire

Message  Elea le Jeu 13 Aoû 2009 - 12:23

Oh, c'est vrai que c'est beau. C'est dans un hopital non ? C'est triste, et pourtant, tu arrives à alléger tout ça et à le faire paraître plus beau qu'il n'y parait, moins grave.

(Et en effet, ça me fait penser à de la prose poétique moi tout ça !)

Monsieur Sans Talent, chapeau bas.

__________________________________


Elea
Talent Suprême
Talent Suprême

Féminin Nombre de messages : 1824
Votre talent : Écriture
Points : 1880
Date d'inscription : 23/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du dernier sourire

Message  Phoenamandre le Jeu 13 Aoû 2009 - 16:01

beh y'a pas debtalent là dedans Oo
mais c'est sympathique ce que vous dites, et merci beaucoup pour les corrections !
je tiens juste a ajouternun petit truc: certaines maladresses sont volontaires notament monstres gentils, le dehors, car il s'agit du monde de l'enfant, le fauteuil a roulettes aussi, car c'est pour le comparer au vélo à roulettes qu'ont normalement les enfants de cette âge, voilà, le reste par contre sont réellement des fautes ^^
Donc merci, au plaisir de vous lire aussi !
avatar
Phoenamandre
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 22
Votre talent : Aucun
Points : 38
Date d'inscription : 12/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du dernier sourire

Message  Pacô le Jeu 13 Aoû 2009 - 16:55

Monstres gentils, c'est d'ailleusr un oxymore.
Okay, l'admin maniaque des figures de style connaît la porte de sortie.

(mais tu veux pas que je te le déplace dans la poésie ? Il serait déjà plus à sa place que dans Hommage ^^).

__________________________________
« Choisir est exclure. Que l’Empire soit intégré ou non dans notre société, chaque individu se verra ravi ou vilipendé. Espérons alors que ce choix sera réfléchi avec sagesse et que tous comprendront l’embarras du verdict. »
Sénateur Nixon, bras droit de Terrae.

avatar
Pacô
Admin à la retraite

Masculin Nombre de messages : 16004
Age : 26
Localisation : Clermont-Ferrand
Emploi/loisirs : Etudiant
Votre talent : Écriture
Points : 12756
Date d'inscription : 07/08/2007

http://imperialdream.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du dernier sourire

Message  Phoenamandre le Jeu 13 Aoû 2009 - 17:37

pas de problème, s'il y est mieux qu'ici ^^
avatar
Phoenamandre
Talent Hasardeux
Talent Hasardeux

Nombre de messages : 22
Votre talent : Aucun
Points : 38
Date d'inscription : 12/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du dernier sourire

Message  B. le Jeu 13 Aoû 2009 - 18:19

Phoenamandre a écrit:
je tiens juste a ajouternun petit truc: certaines maladresses sont volontaires notament monstres gentils, le dehors, car il s'agit du monde de l'enfant, le fauteuil a roulettes aussi, car c'est pour le comparer au vélo à roulettes qu'ont normalement les enfants de cette âge.
Ok, mais alors il faut que l'on comprenne que tu exposes le point de vue de l'enfant, là ce n'est pas assez clair.

B.
Talent Divin
Talent Divin

Féminin Nombre de messages : 4396
Votre talent : Écriture
Points : 4555
Date d'inscription : 23/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du dernier sourire

Message  tib010 le Mar 30 Juil 2013 - 14:25

Très joli, très poétique mais je trouve qu'il y a deux critiques négatives à faire sur ton texte (car j'aime être critique, je trouve que c'est plus intéressant que l'éloge).

1. La fluidité, je trouve que le texte est un peu saccadé, les images sont belles, et je trouve que le thème du clown est effrayant (tout autant qu'il est poétique !). Mais au niveau de la cohérence totale du texte, je trouve qu'on est parfois un peu perdu, et on a l'impression de tomber d'étage en étage, tu vois ?
2. Le sens total, j'ai pas trop saisi la complexité finale de cette maison, et j'aurais aimé un dénouement, une chute, plus sociale, voire même psychanalytique !

Bref, continue, très joli !
avatar
tib010
Talent Habitué
Talent Habitué

Masculin Nombre de messages : 128
Age : 24
Localisation : O.K. Corral
Votre talent : Écriture
Points : 148
Date d'inscription : 31/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison du dernier sourire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum